Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      PERSPECTIVES D’AVENIR DU SECTEUR INFORMATIQUE

      13.10.08

      Le secteur de l’informatique et de l’internet ne s’est jamais aussi bien porté depuis la bulle internet. Il est de nouveau créateur d’emplois. Ses activités emploient déjà plus de 500 000 personnes et les besoins sont importants, notamment dans les SSII (sociétés de services et d’ingénierie en informatique). En 2007, un quart du total des offres de l’Apec (Agence pour l’emploi des cadres) concernaient les SSII, le conseil en logiciel et le conseil en technologie. En 2008, l’informatique reste la première fonction en termes de volume, et maintient sa progression.

      L’indice mensuel des offres d’emploi cadre d’aout 2008 publié par l’Agence, montre que le recrutement de cette catégorie dans l’informatique a une nouvelle fois fortement progressé au cours du mois de juillet dernier. L’Apec précise que 54 % des entreprises de plus de 100 salariés ont recruté au moins un cadre au cours du 2e trimestre 2008 et que 44 % d’entre elles ont l’intention d’en embaucher un au cours du 3e trismestre. Pour ce qui est du secteur du conseil, qui comprend les activités d’ingénierie, d’informatique, d’audit et de conseil en gestion, 63% des entreprises ont recruté au cours du 2e trimestre 2008, un taux supérieur à la moyenne mais qui est en baisse de 13% par raport à ce qu’il était un an auparavant (76%).

      Les SSII

      Seules les SSII tirent leur épingle du jeu : 92 % d’entre elles ont recruté au 2e trimestre, contre 54% des ingénieristes, bureaux d’études et autres études conseils. Les intentions d’embauche sont respectivement de 84 et 44% pour le 3e trimestre.

      Les motivations de recrutement

      Les motivations de recrutement sont elles aussi assez diverses. Le secteur informatique met en avant le besoin de nouvelles compétences à hauteur de 65 %, devant le secteur du conseil (58 %), alors que les autres secteurs d’activité recrutent avant tout pour remplacer des cadres qui ont changé d’entreprise.

      Les employeurs d’informaticiens

      Le secteur des activités informatiques, SSII en tête, est toujours le principal pourvoyeur d’offres destinées aux informaticiens, en particulier dans le domaine de la gestion. La fonction IT représente le tiers du marché des offres d’emploi cadre.

      Deux autres filières continuent également d’enregistrer un rythme élevé :

      • les services techniques (avec + 56 % en cumul sur douze mois) : ce sont les cadres spécialistes en méthode, contrôle, qualité qui sont les plus recherchés.
      • la R&D (avec + 59 % en cumul sur douze mois) : la demande des entreprises se concentre sur les études techniques, les projets et les affaires.

      En cumul sur 12 mois, le volume d’offres enregistre une progression élevée de 39 % (+ 38 % à nombre de jours ouvrables comparables). Au total, plus de 279 300 offres ont été publiées de juillet 2007 à juin 2008.

      Les tendances du marché de l’emploi 

      Selon la commission Sociale emploi formation de Syntec Informatique, Chambre professionnelle des SSII, des éditeurs de logiciel et des sociétés de conseil en technologie, le secteur de l’informatique est, depuis 2005, en croissance continue : 6 à 7 % par an. Ce taux, supérieur à la croissance nationale, se traduit par un nombre important de recrutement toutes expériences confondues. La commission comptabilise environ 50 000 recrutements par an et près de 55 000, en 2007, pour une création nette de 20 000 emplois.

      Parmi ces recrutements, 1/3 concernent les débutants. Les jeunes diplômés n’ont pas trop de souci à se faire d’autant plus que le chômage de la population « informaticiens » avoisine seulement les 2 %. D’ailleurs, le taux ne cesse de diminuer depuis plus de deux ans. On devrait suivre la même tendance en 2008 si la croissance se maintient.

      Les postes où la demande est forte 

      Les métiers de l’informatique couvrent une multitude de secteurs ce qui offre de nombreuses possibilités. Les jeunes diplômés peuvent postuler dans les domaines techniques, commerciaux, du support (marketing, RH, juridique, etc.). Les offres d’emploi sont plus nombreuses dans les deux premiers domaines. Certains postes tels que les architectes techniques ou les commerciaux dans le secteur des éditeurs de logiciels connaissent une insuffisance des candidatures. Par ailleurs, il y a une forte croissance dans certaines activités qui favorisent aujourd’hui et dans les années à venir un important recrutement. C’est le cas des métiers qui tournent autour du test (tester à chaque étape de production un produit sophistiqué) et du langage informatique nouvelles technologies (JAVA, etc.).