Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Croissance positive pour les métiers du web

      27.02.09

      L’e-commerce et l’internet font partie des secteurs qui recherchent le plus d’informaticiens. Dans une conjoncture économique pourtant morose, les entreprises du web tablent pour 2009 sur des croissances à deux chiffres.

      Internet ne connait pas la crise ?

      Il semblerait que non, elle renforcerait même le secteur : les gens se rabattent en effet sur la toile pour acheter au meilleur prix ou comparer les offres. Avec un pouvoir d’achat réduit, les consommateurs sont devenus plus sévères dans leurs choix et sont amenés à consulter les sites où les internautes partagent contenus et avis sur les produits en vente.

      Selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), le chiffre d’affaires des sites d’achats en ligne a progressé de 27% au troisième trimestre 2008 (par rapport à la même période en 2007), malgré le contexte économique peu favorable.

      L’Interactive Advertising Bureau (IAB), association internationale de promotion de la publicité interactive, constate de son côté, que le Web continue de capter les investissements publicitaires : 35% d’annonceurs en plus sur Internet au premier semestre 2008, 15 à 20% en fin d’année. La publicité sur Internet coûte bien moins cher et permet à des PME de rejoindre le rang des annonceurs.

      Un contexte favorable aux embauches

      Une bonne nouvelle pour les informaticiens, d’autant que le Syntec Informatique prévoit que le secteur logiciels et services restera le premier recruteur de cadres en 2009, avec des salaires encore assez élevés : entre 33000 et 36000€ pour les bacs+5 débutants, entre 24000 et 27000€ pour les bacs+2.

      Par ailleurs, 30000 recrutements sont prévus en 2009, pour les sociétés de services informatiques et les entreprises d’ingénierie. Parmi les recruteurs à l’affût, on devrait retrouver également les acteurs de l’Internet mobile, qui cherchent des informaticiens pour des développements spécifiques. Les entreprises du web, même si le media n’est plus si récent que ça, ont encore une image pionnière, à la pointe des technologies.

      Le développement à l’international

      Au fur et à mesure que le marché Internet grandit, de nouveaux professionnels apparaissent. Leurs rôles ? S’occuper de la présentation d’une page Web, programmer les données qui y apparaitront, prendre en charge la maintenance…qu’ils travaillent dans une webagency, chez un provider ou encore une entreprise de e-commerce, les informaticiens du Net sont devenus des spécialistes. Aujourd’hui, la grande tendance est indubitablement à l’internationalisation.

      Des grosses sociétés comme Pixmania, PriceMinister, se développent à l’étranger. Conséquences pour les candidats : des possibilités d’évolution à l’international, mais aussi une maîtrise de l’anglais, qui n’était pas forcement un prérequis auparavant.

      Et à EPITECH ?

      Responsable développeur, Directeur de projet, webdesigner, webanalyste, webmaster… Le secteur a besoin d’experts à tous les niveaux. L’Epitech a senti depuis longtemps cette tendance et c’est pourquoi l’école a mis en place des programmes permettant aux étudiants d’être formés au plus au niveau d’expert avec cette notion d’internationalisation et de capacité d’adaptation.