Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Une sixième année en Australie

      12.01.11

      Melissa Verduci (promotion 2010) a souhaité remplacer son stage obligatoire de cinquième année par une année d’études à l’étranger. Elle effectue un double master au Royal Melbourne Institute of Technology (RMIT), en Australie. De quoi bien compléter son cursus avant d’entrer sur le marché du travail…

      Mise à jour : Melissa vient de terminer avec succès son premier semestre au RMIT. Elle a reçu deux certificats prouvant son engagement au sein de l’université : le premier pour sa contribution à la vie étudiante du campus, le second pour son implication lors de la « French Connection Day » du 28 août 2010.

      Melissa Verduci

      En quoi consiste ton année d’études au RMIT ?

      J’ai toujours voulu au cours de mon cursus partir à l’étranger au moins un semestre. Je suis partie pour un an effectuer un Master Business Information Technology (MBIT) en Australie. L’IT est au cœur des enseignements : quelles opportunités pour telles technologies dans le futur ? Où les implémenter et comment ? Comment gérer un projet et une équipe, quelles compétences sont à développer ? Le challenge est également de suivre des cours en anglais, et de comparer leurs méthodes par rapport à ce que nous faisons en France.

      Sur quoi t’orientes-tu ensuite ?

      Je souhaite travailler à l’étranger quand j’aurais terminé Epitech. J’ai déjà travaillé en tant que développeur et j’aimerais m’orienter vers le management. Je n’ai pas encore d’expérience hors de France, ce qui m’empêche de prétendre à des postes à responsabilité élevé en début de carrière internationale. Grâce à ce master et à cette année en Australie, je vais pouvoir trouver le poste qui me convient dans un pays anglophone.

      Sur place tu as déjà réussi à trouver des petits jobs…

      Je suis volontaire au sein même du RMIT comme assistante de français. Je m’occupe deux heures par semaine d’un petit groupe d’étudiants en train d’apprendre notre langue. Suite à cette expérience, je pourrai avoir le statut de professeur le semestre prochain, qui me permettra de faire plus d’heures rémunérées. De plus, cette expérience me donne un certificat de volontarisme mentionné sur mon diplôme. Enfin, à côté, je suis serveuse dans un restaurant italien.

      A quoi ressemble l’Australie un mois d’août, l’hiver là bas ?

      Il fait toujours très chaud dans le nord (35°), tandis qu’au sud, aout est le mois le plus froid de l’année : entre 10 et 15 degrés, et de la pluie la moitié de la semaine. Les montagnes proches de Melbourne sont enneigées et les pistes de ski y sont ouvertes. Je vais profiter de nos quatre mois d’intersemestre pour partir découvrir le pays !

      Découvrez les destinations réservées aux étudiants d’Epitech.