Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Epitech & la Web@cadémie de Lyon au « Forum Avenir Jeunes » de Lyon

      23.09.19

       

      Jeudi 19 septembre 2019, Epitech a participé au « Forum Avenir Jeunes » à la Maison Pour Tous – Salle des Rancy, à Lyon. Sébastien Roth, responsable pédagogique d’Epitech Lyon, a représenté la formation Web@cadémie by Epitech. Cette formation inclusive pour toutes et tous dès 18 ans, vise à former des Intégrateurs – Développeurs Web en 24 mois.  

      Quand les organismes de formations rencontrent les étudiants

      Cet évènement a regroupé plusieurs acteurs de la réinsertion sociale et scolaire. Plusieurs acteurs des missions locales des différents arrondissement de Lyon étaient présents, ainsi des organismes de formations tels l’EPIDEE2C Rhône Lyon MétropoleAFPA (Agence Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes) et d’autres partenaires comme Unis-Cité qui propose aux jeunes de faire un service civique.  

      L’évènement s’est déroulé en deux temps :

      • 13H-15H rencontre entre partenaires et différents organismes ;
      • 15H à 17H rencontre avec les jeunes pour échanger sur leurs projets et envies 

      Sébastien Roth s’est exprimé sur le sujet : « La Web@cadémie a vraiment eu le vent en poupe. Parmi tous les stands présents, la Web@cadémie était la seule formation financée, délivrant un diplôme équivalent Bac+2 et offrant une continuité d’études. Nous avons pu discuter et échanger avec 10 personnes lors d’entretiens de 20 à 30 min ». 

       Une occasion de rencontrer des interlocuteurs privilégiés

      Le responsable pédagogique d’Epitech raconte comment il a pu échanger avec Alexandre Chirouze, le conseiller au numérique du département dans les missions locales. M. Chirouze est rattaché au département et tout spécifiquement à la ville de Lyon. Il est en contact direct avec des jeunes qui sont intéressés par les offres de formations  telle que la Web@cadémie 

      Ce forum est organisé sous le patronage du gouvernement français afin de permettre aux jeunes en situation de déscolarisation de trouver des passerelles à l’emploi. Il aura permis à de nombreuses personnes de trouver une réorientation ou du moins se renseigner sur les possibilités au sein de leur région.