Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      AVosApp, une petite révolution

      06.04.16

      AVosApp-YsoCorp-Jean-Claude-Yalap-Epitech-promo-2016-1.jpg

      On vous a déjà parlé de cette histoire de famille, avec Lucas Yalap, Epitech promo 2012, et son frère cadet Jean-Claude (promo 2016) aux manettes. Depuis LucasMaker et ce jeu vidéo mobile, leur société YsoCorp a fait bien du chemin. On ne peut pas parler de leurs partenaires au profil de gros comptes et leurs projets confidentiels mais on peut parler et souligner leur dernière création : AVosApp. Avec AvosApp, Jean-Claude et Lucas ont trouvé ce qui va plus que ravir moult start-up mais pas seulement, AVosApp étant un générateur d’applis mobiles et ce, en langage natif… Un grand bond en avant pour bien des clients. Jean-Claude (par ailleurs membre du groupe EIP 2016 Orbit) nous le décrit.

      Le pitch

      « AVosApp est un générateur d’applications mobiles, iOS, Android – et bientôt Windows Phone. Comment ça se passe ? vous allez sur notre plateforme web, www.avosapp.fr, vous faîtes du glisser / déposer, je veux une image ici, un bouton là, je veux que cela ait telle apparence, vous pouvez vraiment tout customiser. Vous avez un smartphone sur la gauche de l’écran, les informations (bouton, image, texte, libellé etc.) sur la droite, vous les prenez, vous les déplacez, vous mettez ce que vous voulez à l’intérieur… Et lorsque vous cliquez sur “valider”, vous avez automatiquement une application sur Android, iOS prête à être testée ».

      La promesse du miracle

      « On vous fournit un identifiant, vous téléchargez l’appli AVosApp et avec cet identifiant, en temps réel, vous voyez ce que vous venez de valider. Le top, c’est que ces applis sont des applis natives : pour la version iOS, c’est de l’Objective-C et pour la version Android c’est du Java – et pour la partie Windows Phone, ce sera du C# ».

      La qualité pour tous

      « On voulait quelque chose qui soit possiblement utilisé par tout le monde et de qualité, une solution qui tienne la charge : si vous avez 10 000 informations à mettre, vous pouvez les mettre ».

      Double couche de bonheur

      « On a aussi la possibilité de communiquer avec des API : vous nous fournissez l’Url on récupère vos infos et on les affiche comme vous nous les avez demandées. Quand je dis que c’est customisable, on est allé assez loin… ».

      AVosApp-YsoCorp-Jean-Claude-Yalap-Epitech-promo-2016-Luetia-Luzarches-mobile-app.jpg

      Usecase

      « Prenons “le Lutetia Luzarches”, appli Android et iOS pour restaurant qui a totalement été créée via AVosApp. Cette appli permet de :

      • réserver le plat du jour (via son API) et en être informé par des notifications,
      • réserver une table,
      • réserver les événements (via l’API) que le Lutetia Luzarches propose (soirées, repas particuliers…),
      • visualiser la galerie d’images (via l’API),
      • visualiser la carte (via l’API)
      • recevoir les statisques sur le nombre de personnes qui consultent l’application, quelles pages sont les plus vues etc.,
      • se rendre via GPS au Lutetia.

      Simple comme un coup de fil

      « Pas besoin d’être développeur web, un manageur de restaurant peut le faire et c’est la deuxième étape d’AVosApp : on a développé un Content Management System (CMS) qui permet de générer automatiquement les API pour le web et les API pour mobile parce que la plupart du temps, on ne veut pas mettre le même contenu sur le web et sur les applis. Avec AVosApp, on peut préciser, cela génère automatiquement les API ».

      Comme une admin’ blog

      « Avant, pour communiquer avec une API, il fallait passer par un développeur, plus maintenant : avec AVosApp, un utilisateur lambda qui ne s’y connaît pas en informatique peut s’en charger, l’admin’ est même mieux je pense que WordPress, elle est plus claire. C’est comme si on était sur une admin’ à la WordPress sauf que, quand on clique sur “valider”, on a une API pour le web, une autre pour le mobile. En ce qui concerne la partie web, nous mettons aussi à disposition la partie “Modele & Controller” pour qu’il ne reste plus qu’à faire la partie “View” ».

      YSOCorp

      « Je développe AVosApp avec YSOCorp qui est une société créée avec mon frère Lucas qui est lui aussi d’Epitech (promo 2012), sans oublier Romain Ouabdelkader (promo 2016 comme moi) qui nous aide sur la partie Windows Phone. Comme j’étais sur Android et mon frère sur iOS, il a pris en main le C#. Et j’ai aussi posé plusieurs fois des questions techniques et débattu avec Jérôme Caudoux (promo 2017), sur Android ».

      Présent et futur proche

      « En termes de charge, je pense qu’on recouvre 90, 95 % des besoins en applis mobiles. Pour le reste, si des clients potentiels arrivent à ce niveau, c’est qu’ils sont vraiment besoin de développer leur propre système. La prochaine étape c’est d’améliorer le visuel de notre interface, maintenant qu’on a vérifié que la partie technique est très cohérente. Pour l’instant, on a laissé AVosApp en mode propriétaire mais on est train de voir si on la bascule en open-source… ».

      Business Development

      « Avec YSOCorp, en termes de clients, on ne fait pas que vendre cette solution AVosApp, on travaille avec de gros comptes très connus que je ne peux pas citer, NDA oblige. Là, je viens de finir un CRM pour une plateforme de B2B, une start-up en train de se monter. J’ai développé sur Node.js et AngularJS parce qu’on voulait vraiment de la performance et beaucoup d’interactions avec l’utilisateur.. Et puis comme on peut leur montrer l’exemple du Lutétia Luzarches, plein de restaurateurs veulent la même, avec notamment les notifications clients pour informer ces derniers du plat du jour ».
      Vous l’avez compris, AVosApp a un énorme potentiel allant évidemment bien au-delà du seul secteur de la restauration…