Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Treize étudiants d’Epitech à la découverte de la Corée du Sud

      05.02.20

      Du 5 au 11 janvier, treize étudiants d’Epitech, venus de onze campus différents, se sont rendus en Corée du Sud. Au programme : rencontre avec les habitants, découverte de la culture locale et de la ville de Daegu hébergeant la célèbre université Keimyung. Ils reviennent sur cette expérience.

       

       

      Pendant une semaine, du 5 au 11 janvier 2020, treize étudiants de deuxième année des différents campus d’Epitech ont eu l’occasion de découvrir la culture coréenne, en voyageant à Daegu, ville au sud de la péninsule.

      Des étudiants triés sur le volet

      Conscients de l’opportunité proposée par leur école, les étudiants ont été nombreux à candidater. Les places étaient cependant chères, et seuls les meilleurs d’Epitech ont eu l’occasion de prendre part à l’aventure : « L’organisation du voyage s’est déroulée sur deux mois, au cours desquels nous avons également sélectionné les élèves. » explique Julia Obeso, coordinatrice d’Epitech pour la mobilité internationale vers l’Asie, l’Océanie et l’Amérique du Sud.

       

       

      S’ils étaient très nombreux à vouloir découvrir le pays du matin calme, ils n’étaient que treize à pouvoir prendre part au voyage vers Daegu, la ville qui héberge l’université de Keimyung, très reconnue notamment pour sa formation dans le développement de jeux vidéo. Si leur classement à Epitech était important dans les critères de sélection, leur intérêt pour la culture locale était aussi un point prépondérant.

      L’université de Keimyung, première étape du programme

      Le programme commençait par une visite de l’université de Keimyung, qui en faisait rêver plus d’un, et qui n’a apparemment pas déçu. Claire Yin a accompagné les étudiants lors du voyage : « Nous avons été très bien reçus. Le campus était immense, mais très bien entretenu, propre et très calme. » Hugo Humez, du campus de Lille, a été ravi également de l’accueil : « Nous avons été reçus directement à la gare. Tout était très bien organisé. Ensuite, nous avons pu visiter l’université, ainsi que les locaux qui hébergent le programme en partenariat avec Epitech, les dortoirs etc. »

       

       

      Les infrastructures proposées par l’université coréenne ont beaucoup émerveillé les jeunes français : plusieurs bibliothèques à leur disposition, physiques et numériques, mais également des imprimantes 3D…

      Une organisation de qualité

      Outre la qualité des installations proposées par l’université partenaire d’Epitech, Claire Yin a noté toutes les petites attentions que l’équipe de l’université a réservé aux étudiants d’Epitech et salue la qualité de l’organisation. Julien Salies, étudiant au campus de Toulouse d’Epitech, a été aussi marqué par la gentillesse de personnes qu’il a rencontrées : « Beaucoup de Coréens ne parlent pas anglais, mais ils n’hésitent pas à aider. Ils redoublent d’effort pour se faire comprendre. Ils sont très agréables ! »

      Des activités très variées

      La plupart des activités et des visites avaient lieu l’après-midi, afin de permettre aux étudiants pendant la matinée de se pencher sur les joies de la langue coréenne. Le but était ainsi de découvrir l’immensité de la culture coréenne. Les étudiants ont ainsi pu visiter un marché local, la ville de Daegu étant très réputée pour sa production de tissus. Ils ont également pu s’essayer au Taekwondo : « Nous avons eu beaucoup de chance », raconte Claire Yin. « Nous avons en effet appris que l’équipe nationale coréenne s’entraînait à l’étage au-dessus de nous, et nous avons donc pu aller les voir. C’était très impressionnant ! » Après avoir observé les maîtres, les étudiants ont revêtu l’habit traditionnel et ont suivi une première leçon de cet art martial coréen.

       

       

      Autre passage obligé en Corée du Sud : la cérémonie de service de thé ! « Cet atelier avait lieu dans une sorte de village traditionnel au cœur de l’université, qui héberge toutes sortes d’activités culturelles sur le campus. Ils avaient décoré la salle comme si un mariage allait avoir lieu, le sol était couvert de fleurs. » se souvient Claire Yin. Deux étudiants volontaires se sont d’ailleurs prêtés au jeu et ont servi de couple à marier. « Tous les étudiants ont été habillé de manière traditionnelle, jusqu’aux coiffures ! Mais un effort particulier a été réservé à ces deux-là », explique-t-elle. « Ils nous ont expliqué tous les différents symboles et leurs significations ».

       

      Hugo Humez a également beaucoup apprécié ce moment, très dépaysant : « C’était une initiation, nous avons participé à une cérémonie comme elles se déroulaient auparavant pour les mariages, et parfois encore aujourd’hui. C’était très intéressant et surtout déconcertant car ce n’est rien dont on n’a l’habitude en France. » Pourtant, le jeune homme est quelque peu initié à la culture coréenne, sur laquelle il se documente beaucoup.

      La quatrième année : l’année de l’expatriation

      Grâce à ce voyage, Epitech aide ses étudiants à se projeter pour leur séjour à l’étranger de quatrième année. Julien Salies était enchanté d’avoir été sélectionné pour une telle aventure, il voulait en effet vivement découvrir ce pays par lequel il était attiré. « J’envisage de partir là-bas en quatrième année, mais je voulais tout de même me faire une idée, avant de partir à l’autre bout du monde pendant un an ! Ce voyage m’a permis de me rendre compte que je voulais vraiment découvrir davantage de ce pays et donc que je me voyais totalement y rester pendant un an ! »

       

      Quant au Lillois, sa passion pour la culture coréenne ne s’est pas éteinte, au contraire : « J’apprends le coréen tout seul depuis quelques temps, et j’ai un intérêt pour cette culture de manière générale, c’est pourquoi j’ai voulu prendre part à ce voyage. J’aimerais beaucoup profiter de ma quatrième année pour découvrir encore plus ce pays ! »

      L’équipe en charge du développement international d’Epitech cherche à mettre en place de plus en plus d’expériences exploratoires de ce genre pour les étudiants. Le but étant de les préparer à choisir leur université d’accueil pour la quatrième année à l’international, parmi les 100 partenariats possibles.

      Vous êtes une entreprise, une université, ou une institution ; et vous souhaitez coopérer avec Epitech ? N’hésitez pas à nous contacter :

      international-relations@epitech.eu
      +33 (0)1 84 07 42 45