Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Toulouse au service de sa région

      21.12.10

      Epitech Toulouse a récemment participé à deux événements de grande envergure au sein de sa région. L’école a proposé son expertise technique à deux rencontres incontournables de Midi-Pyrénées : les Rencontres Nationales du e-tourisme et la Nuit des Réseaux.

      Rencontres Nationales du e-tourisme 2010

      Etudiants Epitech aux Rencontres Nationales du e-tourisme

      Ces réunions annuelles sont organisées par la Région et l’Agence régionale pour le développement de la société de l’information (ARDESI). Elles offrent aux acteurs régionaux et nationaux du tourisme un lieu d’échanges de bonnes pratiques, de sensibilisation aux nouveaux usages et de découverte de projets innovants.

      L’ARDESI a fait appel aux étudiants d’Epitech pour participer activement à l’organisation et l’animation de ces rencontres. Ils ont été plongés au cœur d’un événement de portée nationale, avec près de 650 participants… tout en profitant de la proximité d’acteurs innovants des TIC pour échanger avec eux (Total Immersion, Actengo, Servineo, Intuilab, Immersion…). Les conférences et ateliers leur étaient également ouverts, en présence entre autres de Google et Dailymotion.

      La Nuit des Réseaux 2010

      Nuit des Réseaux 2010

      Le 6 décembre, l’association La Mêlée organisait une soirée prestigieuse à l’occasion de ses 10 ans. La Mêlée, c’est l’acteur incontournable de l’économie numérique régionale : elle rassemble plus de 400 entreprises et a déjà organisé autant de manifestations.

      Epitech, membre actif de La Mêlée, a également été sollicitée pour participer à l’organisation et à l’animation de cette soirée. Nos étudiants se sont plongés l’espace d’une soirée dans les coulisses d’un événement prestigieux au contact de 760 décideurs de premier plan, avec en trame de fond une conférence donnée par Jacques Attali.

      À l’issue de ces événements, Epitech a été chaudement félicitée par les organisateurs. Une affaire à suivre