Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Un Raspberry et Pi c’est tout

      30.10.14

      SupNSA-Epitech-Raspberry-Pi-mapping-reseau-1.jpg

      Stanislas Plum, Tuatini Godard, Antoine Gauthier et Matthieu Léon, tous de la promo 2016, ainsi que Thibault Letourneux (promo 2015) travaillent sur un projet qui pourrait rendre bien des services, notamment à ceux qui travaillent dans l’administration des réseaux et des parcs informatiques, « admin’ sys » pour les intimes.
      supNSA, car tel est le nom du projet, se veut un outil pour cartographier en temps réel un réseau.

      Le Raspberry Pi n’est pas une tarte aux framboises

      La première différence avec l’existant et le premier intérêt de supNSA est d’utiliser un Raspberry Pi pour le « mapping » (la cartographie) en temps réel du réseau. C’est le Raspberry Pi qui détecte et stocke les différents éléments du réseau (PC, serveurs, routeurs etc.).

      Une cartographie oui mais une cartographie visuelle

      En quelques secondes, automatiquement, grâce à l’interface web prévue à cet effet, on voit apparaître les éléments du réseau : les appareils connectés, leurs états et la possibilité de s’y connecter (en ssh pour commencer). On peut ainsi les configurer très rapidement.
      De la même manière, supNSA permet de comprendre rapidement la structure du réseau, ce qui s’avère très utile dans le cadre d’un audit par exemple.

      Test de sécurité

      En parlant d’audit, diagnostic sécurité et test de pénétration (« pen-testing »), une solution de type supNSA est idéale. On branche à un câble du réseau le Raspberry Pi, en mode plug and play tout ce qu’il y a de plus simple, et l’on voit en temps réel l’apparition de machines suspectes sur le réseau. Ainsi des techniques d’attaques via « plug computer », qui peuvent être détectées en temps réel.

      Réduction drastique des coûts

      Framboise sur le gâteau, contrairement aux autres « appliances » et techniques déjà sur le marché, la solution supNSA représente un coût nettement moindre : une quarantaine d’euros seulement contre plusieurs milliers…
      On attend le prototype. supNSA est soutenu par le Hub Innovation.