Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Piscine Moonshot #2 : retour vers le futur

      04.09.14

      Piscine-Moonshot-2-1.jpg

      Le deuxième volet de la Piscine Moonshot s’est conclu hier soir. Le thème du jour : faut-il quitter la ville ?
      La conférence du matin était animée par Blaise Mao, rédacteur en chef du magazine Usbek & Rica. Ses intervenants en étaient Christian Grellier (directeur Innovation & Développement durable de Bouygues Immobilier) et Philippe Gargov de Pop-Up Urbain. Quelques heures plus tard, les étudiants ont « pitché » leurs projets .

      Piscine-Moonshot-2-intervenants.jpg

      (Christian Grellier et Philippe Gargov)

      Prendre du champ

      Pour répondre à la question d’un point de vue prospectiviste, les éléments du contexte actuel ont été rappelés. D’abord, le phénomène des néo-ruraux ou « rurbains », voire « extra-urbains » comme les appelle le sociologue Jean Viard. Phénomène qui ne date pas d’hier (cf. le retour à la terre des hippies autour et après 1968) et qui continue de se répandre : 57 % des Franciliens par exemple rêvent d’un retour « à la campagne ».

      Béton vert

      Après avoir évoqué « le fantasme pavillonnaire » des Français, l’absence de mixité en zones urbaines (entre classes sociales, entre classes d’âge etc.), la nécessité aujourd’hui de « reconstruire de la ville sur la ville », Christian Grellier et Philippe Gargov ont ouvert sur les pistes d’avenir. De la mutualisation des espaces et des services au retour de la nature dans la ville à la manière de Tokyo par exemple, les éco-quartiers, en passant par le thème “à la mode” des « smart cities », sans oublier le télé-travail et autres solutions technologiques évitant la sur-consommation énergétique, ces pistes ont suscité la réactivité des étudiants.

      Diaporama-Piscine-Moonshot2.jpg

      Ask.epitech.eu

      53 questions sélectionnées ont suscité 9769 votes provenant de 361 personnes. En voici quelques exemples :

      • Que pensez-vous des programmes urbains comme le H99 à Marseille?
      • Vous avez cité les « smart cities » via « Watch Dogs (Companion) : ctOS »… On sait que l’idée est utopique, mais la solution ne serait-elle pas d’étendre la « smart city » à l’échelle d’un pays, voire plus ?
      • On parle bien ici d’exode urbain, n’est-ce pas le revers de ce qu’il s’est produit dans le passé avec l’exode rural ?

      Ça, c’est du vécu

      Un débat de ce type permet aussi de provoquer des interrogations qui touchent à la vie personnelle de chacun. Ainsi, de la part d’un étudiant lyonnais : vous parlez d’un manque de logement en France alors que dans une ville de campagne comme Autun, il y a des logements à profusion. Où sont les gens voulant vivre à la campagne sachant qu’un appartement à Lyon vaut une maison de campagne en Bourgogne ?
      Tel autre étudiant d’Epitech Paris s’est opposé avec force au fait de présenter la « gentrification » du nord-est parisien comme quasi achevée, en parlant de l’insécurité toujours présente dans ces quartiers et du côté obscur de la vie urbaine… En résumé, ce thème a eu le mérite d’enclencher le débat et du même coup, la créativité des réponses données sous la forme des projets présentés.

      Zen Garden

      On reviendra sur les projets remontés depuis les 12 pôles du réseau Epitech.

      Un des jurys a particulièrement apprécié cette idée d’imaginer des parcs qui se servent des technologies pour justement s’extraire des sollicitations incessantes de la ville, sa connectivité de plus en plus obligatoire (« smartphone for everyone everywhere »…), ses ondes électromagnétiques etc. Murs anti-bruit, barrières « coupe-ondes », voire des toits au-dessus du parc comme des enveloppes écologiques construits dans le même but, ce projet a touché du doigt quelque chose.
      Le futur ne fait pas peur à tout le monde.