Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Julien Kerihuel, fondateur d’OpenChange

      23.10.08

      Interview de Julien Kerihuel, Promotion 2005, fondateur d’Openchange et actuel Chief Technical Officer au sein de la société.

      Quel était le domaine d’application de ton EIP ?

      OpenChange offre une implémentation portable et Open Source de Microsoft Exchange Server et des protocoles de communication Exchange. Exchange est un serveur de travail collaboratif conçu pour fonctionner avec Outlook et fournir des fonctionnalités tels qu’un serveur de messagerie, des calendriers partagés, des bases de contacts, des répertoires de partages de documents, un système de gestion de tâches et de notes.
      Notre cahier des charges était beaucoup trop ambitieux compte tenu de l’ampleur de la tâche. Nous en étions conscient dès le début du projet mais recherchions un challenge technique à réaliser, quelque chose que personne n’avais jamais fait auparavant, un concept sur lequel nous pouvions nous dépasser. Au terme de notre EIP nous avions réalisé un gros travail de recherche et développement, concrétisé sous la forme de « whitepapers » techniques en Anglais.

      Peux-tu nous parler d’un moment fort de ton EIP ?

      Difficile d’en choisir un en particulier. Nous travaillions ensemble sur le projet presque 100 heures par semaine et cela tisse des liens assez forts. Si je devais néanmoins en choisir un, ce serait certainement la toute première conférence téléphonique que nous avons eu avec Andrew Tridgell, fondateur du projet Samba. Cela nous apportait pour la première fois une reconnaissance extérieure du travail que nous avions réalisé.

      Ton EIP a débouché sur la création de ta société. Peux-tu nous expliquer comment cela s’est produit ? 

      OpenChange est une « drogue ». Quand j’ai commencé à travailler en entreprise après Epitech, j’avais un bon poste de R&D de développement kernel sur matériel embarqué. Je continuais néanmoins à travailler sur OpenChange la nuit et au bout de 3 mois, j’ai décidé de démissionner pour me lancer dans l’aventure OpenChange SARL. Ce n’était pas forcément évident et il m’a fallu presque 1 an pour concrétiser l’idée, mais je ne regrette rien et si c’était à refaire, je recommencerai sans hésiter. Aujourd’hui, le projet se porte très bien et est très actif. OpenChange est intégré dans Debian, Ubuntu. Les clients de messageries Novell Evolution ou encore KDE Akonadi (Kmail/Melody) utilisent notre librairie cliente pour offrir la connectivé Exchange à leurs utilisateurs. Nous avons de nombreux partenariats en cours, nous donnons aussi un certain nombre de conférences publiques et j’arrive progressivement à vivre d’OpenChange en faisant du développement GPLv3 sur OpenChange pour des clients.

      Et pour finir, quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux prochains étudiants qui préparent leur EIP ?

      N‘hésitez pas à choisir des projets ambitieux! Même si certaines personnes émettent des doutes sur votre projet ou votre capacité à le mener à bien, un seul mot d’ordre : n’écoutez que vous et foncez!
      L’EIP est une opportunité unique : On vous donne le temps et les ressources nécessaires pour vous lancer à fond dans un projet. Profitez-en et consacrez-y le temps qu’il faut. Un EIP c’est plus qu’une carte de visite, c’est peut être le début d’un véritable projet professionnel.