Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Imaginer Rennes en 2035 ? Le hackathon à Epitech en partenariat avec Sciences Po Rennes et l’ENSCR

      04.04.19

      Le week-end du 29 au 31 mars, le campus d’Epitech Rennes a accueilli des étudiants Erasmus de Sciences Po Rennes, des étudiants de l’École Nationale Supérieure de Chimie de Rennes, et les Universités de Rennes 1 et Rennes 2.

      Imaginer Rennes en 2035

      C’est à l’initiative de Sciences Po Rennes que la première édition de ce hackathon s’est mis en place. Devant le nombre conséquent d’étrangers étudiants à Sciences Po Rennes, l’école s’est mise en tête d’écouter leurs expériences de vie dans la métropole bretonne, et leurs solutions pour imaginer Rennes en 2035.

       

      Hackathon Erasmus Epitech Rennes Sciences Po

       

      En constante évolution, et reconnue régulièrement comme une ville où la qualité de vie est supérieure à la moyenne nationale, Rennes va encore grandir et se modifier d’ici 16 ans. Sciences Po Rennes a donc décidé de proposer ce hackathon à ses étudiants Erasmus, ainsi qu’à l’École Nationale Supérieure de Chimie de Rennes, à des étudiants des Universités de Rennes 1 et 2, ainsi qu’aux étudiants d’Epitech Rennes.

      Un marathon créatif

      Pendant trois jours -tel un marathon créatif-, tout ce petit monde s’est rassemblé dans les locaux d’Epitech Rennes pour réfléchir ensemble à des solutions de problématiques urbaines. Le but étant de prototyper des projets destinés à améliorer la ville de Rennes à l’horizon 2035. Les étudiants ont cogité sur les enjeux croisés des politiques sociales, migratoires, urbaines, environnementales, ou encore citoyennes sur la ville de Rennes.

      Chaque étudiant apporte sa contribution

      La nouveauté de ce hackathon n’est pas seulement le fait que des étudiants issus de milieux universitaires différents se rencontrent, mais surtout que chaque étudiant vient d’un pays différent. Chaque étudiant y apportera en effet sa contribution particulière et unique à travers ses compétences et expériences, enrichissant énormément le débat et donc aussi les solutions.

      Un jury de professionnels

      Et comme dans tout hackathon, il y a des gagnants. Tous les projets ont été jugés par un jury de professionnels composé de Béatrice HAKNI-ROBIN (Vice-présidente du Conseil Départemental), Marie-Anne CHAPDELAINE (Militante associative et ancienne députée), Giulia BERTOLIN (Chercheuse à l’Institut de Génétique et de Développement de Rennes), Livia CARÉMEL (Chercheuse en technologie laitière/microbiologie alimentaire au Centre d’Expérimentation et de Technologie Alimentaire, Groupe Saint-Exupéry), Khalil HANNA (Enseignant Chercheur à l’ENSCR) et Sébastien GREGOV (Enseignant à Sciences Po Rennes).

      Hackathon Erasmus Epitech Rennes Sciences Po

       

      Des idées pour cadrer les étudiants

      Pour cadrer les étudiants, les encadrants du hackathon ont proposé plusieurs idées sur lesquelles travailler comme par exemple le réaménagement du fleuve de La Vilaine, l’aménagement de parcs, la valorisation des toits, ou encore un nouveau parc d’attractions.

      Le groupe gagnant a travaillé sur une régie de transports nautiques intégrée au réseau urbain. Ils ont imaginé des pédalos en libre-service sur La Vilaine. Lucas Portet, en deuxième année d’Epitech Rennes faisait partie de ce projet, intitulé Pedal’eau, et a contribué à développer le site internet.

      Des projets innovants

      Les critères de sélection des groupes se basaient sur le caractère innovant du projet, sa faisabilité et sa qualité de restitution. L’équipe Pedal’eau s’est particulièrement illustrée par la qualité des rapports et la pertinence des échanges entre ses membres ; ce qui a fait pencher la balance en sa faveur.

       

      Le groupe gagnant, Pédal’eau, pitche son projet devant le jury

       

      Dans tous les cas, ce hackathon aura permis aux étudiants venant d’univers opposés de s’acculturer entre eux à des modes de pensée différents.

      Bravo à tous les participants !