Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      HerdingCats : le collier made in Epitech qui vous livre la vie secrète de votre chat !

      31.10.19

       

      Développé dans les locaux d’Epitech depuis plus d’un an au sein du Hub Innovation, le collier HerdingCats est bien parti pour devenir une success story avant même sa commercialisation. Repéré par le vétérinaire comportementaliste Thierry Bedossa, le produit va connaître sa première heure de gloire lors de l’émission La vie secrète des chats, diffusée à partir du 27 octobre sur TF1. Pour connaître les habitudes de votre chat en avant-première, une seule solution : participer au crowdfunding !

      À l’origine d’HerdingCats, il y a Sylvestre, un chat noir et blanc tout ce qu’il y a de plus banal, mais adoré par sa maîtresse, Leslie Moinet, étudiante en design à e-artsup, école du Groupe IONIS auquel appartient également Epitech. Lors de sa dernière année d’études, la jeune femme décide d’imaginer un collier collecté pour chat :

      « À ce moment-là, c’était un projet totalement fantaisiste dans ma tête, je ne pensais pas du tout qu’il serait réalisable ! Cependant, j’ai fait quelques mois de mon cursus à Epitech, à travailler sur pas mal de projets techs. Et finalement, je me suis rendu compte que mon idée n’était peut-être pas si farfelue et peut-être même réalisable ! C’est ainsi que HerdingCats a rejoint peu de temps après le Hub Innovation d’Epitech » se souvient Leslie.

      Le nom choisi par Leslie pour son produit, HerdingCats, sous-entend la difficulté de la mission dont elle s’était investie : en anglais, l’expression « It’s like herding cats » – que l’on pourrait traduire par « C’est comme rassembler, regrouper des chats » – s’utilise pour parler d’une tâche impossible à conduire.

      Un collier des plus sophistiqués

      Le collier créé par Leslie est bien plus qu’un simple collier GPS, puisqu’il reconnaît toutes les activités du chat, grâce à différents capteurs, tels qu’une centrale inertielle qui comprend un accéléromètre, un gyroscope et un magnétomètre.

       

       

      Alliée à l’intelligence artificielle, c’est elle qui permet de reconnaître les activités du chat. Un capteur de luminosité permet aussi de savoir le temps passé par l’animal au soleil ou à l’ombre. « Tous ces éléments donnent beaucoup d’informations aux vétérinaires. Cependant, le collier ne possède par exemple pas de capteur de rythme cardiaque, impossible à mesurer à cause de leur fourrure », explique Leslie.

      Toutes les informations prélevées par le collier sont ensuite disponibles sur une application mobile.

      « Nous sommes les premiers à créer une telle base de données, disponible pour les scientifiques, et qui permet d’en savoir plus sur le chat français », s’enthousiasme Leslie.

      La technologie au service du bien-être animal

      Au-delà de donner la possibilité aux propriétaires de « boîtes à ronron » de savoir ce que fait leur précieux matou pendant leur absence, HerdingCats, développé tant par des designers, des ingénieurs que des chercheurs français, a une vraie vocation à améliorer le bien-être des chats. « En connaissant les habitudes du chat, il est plus facile de détecter un changement de comportement. On peut aussi savoir à quelle heure il est sorti, ou rentré, combien de fois il a fait sa toilette, s’il s’est battu et où et à quel moment de la journée ces actions sont arrivées. Cela permet par exemple de détecter plus rapidement les empoisonnements ! » explique la jeune designer.

      La rencontre qui change tout

      C’est également ce en quoi croit Thierry Bedossa, un des rares vétérinaires comportementaliste français : « Je l’ai rencontré lors d’une séance de recherche. Je voulais en savoir plus sur le comportement de mon chat, que je croyais anxieux. En vérité, au bout de quelques minutes, il m’a appris qu’au contraire, mon chat était terriblement à l’aise avec les humains et les autres animaux et qu’il avait même une grande confiance en moi, puisqu’il a passé quasiment toute la séance à mes pieds, allant jusqu’à s’y endormir. Nous nous sommes ensuite mis à parler de mon projet, HerdingCats, et il a été totalement emballé par l’idée ! »

      Le vétérinaire est en effet féru de nouvelles technologies et recherche pour son émission La Vie secrète des Chats, qu’il présente sur TF1, un type de capteurs très perfectionné. Si cette quête était alors sans succès, sa rencontre avec Leslie et Sylvestre change tout et marque le début de leur collaboration.

       

       

      Thierry Bedossa, la bonne fée de HerdingCats

      Dès cette première consultation, le vétérinaire est convaincu du bien-fondé de l’initiative et du potentiel de ce genre de collier connecté pour chat. C’est pourquoi il convainc la rédaction de TF1 d’utiliser HerdingCats sur certains chats de leur émission, une vingtaine. Un défi pour Leslie et son équipe, alors toujours hébergée dans les locaux du Hub Innovation d’Epitech : « Thierry nous a énormément aidé, en nous permettant d’avoir accès à suffisamment de fonds pour développer les prototypes nécessaires au tournage de l’émission. Il nous a permis de passer au stade supérieur », explique Leslie, reconnaissante.

      Trouver le modèle parfait

      Pendant plusieurs mois, le collier évolue, change de forme : « Nous testions plusieurs prototypes sur les chats de Thierry Bedossa, à l’école vétérinaire de Maison-Alfort, et notamment sur son chat. Une fois, il n’a pas du tout apprécié une certaine forme, il feulait tellement que nous ne pouvions même pas lui enlever ! Il nous a permis de rayer cet exemple-là de la liste avec une rapidité et une conviction déboussolantes ! »

       

       

      Le stress des derniers instants

      Mais jusqu’au bout, le chemin n’a pas été un long fleuve tranquille : « Nous avons rapidement compris que nous ne pourrions pas poser nous même les colliers sur les chats, qui étaient répartis sur l’ensemble du territoire français, et que nous ne pourrions pas non plus compter sur des personnes formées. C’était une situation très stressante, car, évidemment, la rédaction comptait sur nous ! S’il y a eu quelques couacs pendant la journée, nous avons finalement réussi à tous les gérer. Une vraie réussite ! »

      Le lancement du crowdfunding

      Aujourd’hui, l’expérience lancée par Leslie alors qu’elle n’était qu’étudiante n’a plus rien du projet amateur. C’est pourquoi HerdingCats entend voler de ses propres ailes, en restant cependant proche de ses racines : « Nous allons quitter le Hub Innovation d’Epitech, qui est vraiment réservé aux projets en développement. Cependant, nous restons dans la famille, puisque nous devenons un projet Blackfoot, un incubateur également né dans cette école ! » explique Leslie.

       

       

      Cependant, le chemin vers la production à grande échelle est encore loin : « Notre projet repose sur de l’intelligence artificielle, et nous avons donc besoin de l’entraîner pour qu’elle soit plus efficace et que les données soient toujours plus fiables. C’est pourquoi nous lançons un crowdfunding en partenariat avec Kisskissbankbank, le 8 février 2020. Nous enverrons les premières versions du collier aux donneurs, afin que l’on puisse avoir nos premiers retours ! »

      Alors si vous aussi vous voulez connaître la vie secrète de votre chat, rendez-vous sur TF1 le 27 octobre, ou à partir du 8 février 2020 pour la campagne sur KissKissBankBank !