Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Epitech a accueilli le premier tournoi français professionnel de Beat Saber

      28.05.19

      Mercredi 15 mai, le campus d’Epitech a accueilli le premier tournoi français professionnel de Beat Saber. Six du top 15 des joueurs se sont affrontés à ce jeu en réalité virtuelle qui cartonne en ce moment.

      Le Beat Saber, qu’est-ce que c’est ?

       

      La réalité virtuelle, on en entend parler depuis des années, et surtout dans les jeux vidéos. Mais peu d’applications concrètes ont permis à cette technologie de réellement faire ses preuves.

      Enfin, ça c’était avant !

      Cela ne fait pas plus d’un an que le studio indépendant tchèque Beat Games a créé Beat Saber, et déjà, ce jeu rythmique de danse est devenu le premier jeu à succès utilisant la réalité virtuelle.

      Immersion à 360°, univers virtuel, et rythmique musicale… Beat Saber s’est déjà vendu à plus d’un million d’exemplaires. Après avoir enfilé son casque de réalité virtuelle, le joueur se retrouve dans un univers où il tient un sabre laser dans chaque main.

      Le but ? Découper des cubes qui lui arrivent en pleine face, tout en tenant compte du rythme de la musique. Le joueur accomplit en fait une véritable chorégraphie où chaque geste est très important.

      Les meilleurs joueurs de France se sont enfin rencontrés !

      En quelques mois, Beat Saber a totalement conquis la planète, si bien qu’il existe même déjà des classements mondiaux et nationaux entre joueurs. Pourtant, s’ils peuvent s’affronter en ligne, les joueurs n’avaient jamais eu l’occasion de se rencontrer.

      Ainsi, l’Association Francophone de Beat Saber et Epitech Paris ont décidé de créer ensemble le premier tournoi professionnel de Beat Saber de France, un projet également porté par l’association étudiante en jeux vidéo d’Epitech, Cycom.

       

      Des guests stars

      Six des joueurs de Beat Saber du Top 15 francophone étaient présents lors de cet événement, afin de partager leurs connaissances, mais aussi et surtout afin de se mesurer entre eux le temps de 4 rounds de 15 matchs… Les plus novices ont également pu participer puisque les bases de ce jeu leur ont été présentées par les membres de l’Association Francophone de Beat Saber lors de la matinée.

      Les résultats :

       

      tournoi-beat-saber-epitech

       

      Après maintes et maintes manches entre les meilleurs joueurs, c’est (sans surprise ?) le premier au classement français qui est arrivé premier au tournoi Beat Saber d’Epitech. Alexandre a 21 ans, il joue depuis un an et fait également partie du top 100 mondial des joueurs de Beat Saber : « Il n’y a pas vraiment de secret pour bien jouer, moi personnellement, je pratique à raison d’une heure par jour minimum. Je pense que le plus important c’est de garder un rythme régulier ».

      Et les avis :

      Alexandre fait lui aussi partie de l’association CFBS qui a mis en place l’événement avec Epitech : « C’était la première fois qu’on se voyait et je pense qu’on a bien géré sur l’organisation. Le but, c’était de faire tester le jeu à ceux qui ne le connaissaient pas, et bien sûr, de s’amuser ! »

      Le troisième au classement français a lui remporté la deuxième place ! Florentin a aussi 21 ans, vient de Strasbourg, est étudiant dans une école de jeux vidéo, et fait aussi partie de la CFBS. A terme, il voudrait pouvoir mettre en place d’autres événements afin de continuer à populariser ce jeu et rassembler la communauté francophone.

      Il raconte : « Je suis étonné qu’autant de personnes soient venues. En plus, les gens ont l’air contents de jouer, de se rencontrer, et de partager. C’est un vrai succès, à refaire ! »

       

      epitech beat saber day
      Alexandre, le premier au classement français, n’hésite pas à se contorsionner pour garder sa première place.

       

      La passion du Beat Saber peut aussi commencer très tôt. C’est le cas de Anthonin par exemple, 15 ans et classé numéro 12 français, qui a terminé sur la dernière marche du podium à la compétition d’Epitech. Il dit avoir adoré l’ambiance du campus, et voudrait faire ses études dans l’informatique plus tard.

      Pourquoi pas à Epitech ? 😉

      Dans tous les cas, bravo à tous les participants et on espère qu’un nouvel événement sera bientôt organisé !