Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      VLMC : « Coupez » !

      23.03.11

      Hugo Beauzee Luyssen (Epitech 10) était chef de groupe de l’Epitech Innovative Project (EIP) VLMC.

      Quel était le but de VLMC ?

      VLMC est un logiciel de montage vidéo gratuit, open-source et facile à utiliser. J’ai eu l’occasion de présenter le projet dans plusieurs salons : France, Belgique, Allemagne… VLMC a également voyagé aux Etats-Unis. Il a intéressé et intéresse toujours une petite communauté d’utilisateurs !

      Qu’est ce qui vous a aidé à avancer ?

      Hugo Beauzee Luyssen

      Lors des premières présentations publiques, notre auditoire semblait vraiment impressionné par notre projet. C’était vraiment motivant ! De plus, nous avons eu l’occasion de contacter les développeurs de VLC. Ces personnes n’avaient rien à gagner. Cependant, elles nous ont aidés en prenant sur leur temps libre : une démarche totalement altruiste. L’open-source est vraiment un monde de partage des connaissances !

      Quels enseignements as-tu tirés de ton EIP ?

      VLMC m’a apporté une vision de ce qu’est un projet sur du long terme. J’ai techniquement beaucoup appris. Vu que le projet n’a pas de « correction », nous sommes seuls pour le réaliser, nous devons vraiment résoudre nos problématiques nous-mêmes. Il est impossible de demander la solution qu’un ancien a utilisée dans le passé, contrairement aux projets des trois premières années !

      Quelles opportunités se sont offertes à toi grâce à ce projet ?

      L’EIP m’a permis de rencontrer le directeur technique de la société dans laquelle je travaille actuellement. Il m’a fait rencontrer les bonnes personnes pour me lancer.

      Quels conseils sont à donner aux étudiants qui préparent leur EIP ?

      Hugo Beauzee Luyssen

      Il faut choisir un EIP motivant, non un projet « facile » pour boucler sa scolarité. Ils vont devoir y passer plusieurs mois : autant être motivé par le sujet. Notre premier sujet était bancal et ne nous passionnait plus au bout de quelques mois. Nous avons changé vers le milieu de la quatrième année. Nous sommes partis avec pas mal de retard mais le jeu en valait la chandelle. Il s’agit de temps gagné à long terme !