Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Windows Phone 7 par des Anciens

      03.01.11

      Mercredi 8 décembre, les anciens sont revenus à Epitech présenter les nouveaux smartphones de Microsoft, les Windows Phone 7. En présence d’Arnaud Auroux (promotion 2009), Adrien Siffermann (promotion 2009) et Niels Freier (promotion 2011, responsable du MSLAB, le laboratoire Microsoft d’Epitech), ils ont donné une conférence détaillée sur le nouveau système d’exploitation de la firme de Redmond… en s’attardant tout particulièrement sur les possibilités offertes pour les développeurs.

      La conférence, qui s’est déroulée devant une soixantaine de participants, était entrecoupée d’ateliers pratiques. Ces derniers ont permis de prouver le potentiel de Windows Phone 7 et des outils mis à disposition des développeurs. Adrien Siffermann a résumé l’ambition de Microsoft avec ces téléphones : « cibler tout le monde. Windows Phone 7 est à destination des professionnels, des particuliers et des développeurs ».

      Le design de ce téléphone, intitulé Metro, tranche avec ceux des autres smartphones. Son organisation est également singulière : tout est organisé autour de différents « hubs », chacun regroupant soit ses photos, soit ses vidéos, soit ses messages, soit ses réseaux sociaux

      L’interface Metro est basée sur tous les concepts qu’on côtoie dans les transports en commun. Dans ces lieux, ce qui est important pour l’usager est directement visible. De plus, la signalétique des transports en commun, qui s’est normalisée partout dans le monde, a vécu et a fait ses preuves !

      Arnaud Auroux

      L’originalité des téléphones Windows Phone 7 est que Microsoft ne les fabrique pas. À la place, il fournit une liste de caractéristiques matérielles que les constructeurs doivent respecter pour obtenir le droit d’utiliser le système d’exploitation. L’architecture minimale est assez puissante pour permettre la création d’applications en 3D ou de jeux, notamment grâce à XNA. C’est sur ce point que s’est attardé Niels Freir.

      XNA fournit une surcouche managée à DirectX. Il permet de tirer partie de la puissance de .Net, et de simplifier grandement la création de jeux vidéo ! Cela permet de laisser le développeur se concentrer sur la partie gameplay, tandis que XNA gère tout le reste dont la partie technique

      Niels Freier

      La conférence s’est terminée par une session de questions-réponses avec la salle. Les anciens seront de retour auprès des étudiants d’Epitech en janvier pour la Soirée Networking.