Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      « Epitech m’a donné une seconde chance »

      23.03.12

      Julien Zarka (Epitech promo 2005) est désormais directeur informatique chez Mobile Devices, société qu’il a rejoint avant même la fin de ses études.

      Qu’as-tu fait depuis l’obtention de ton diplôme ?

      Pour financer ma dernière année, j’ai obtenu un CDD à temps plein chez Mobile Devices, alors start-up dans la télématique. Ce CDD a remplacé mon stage de fin d’études. J’ai été embauché par la suite en CDI en tant que développeur Kernel. Au bout de quelques mois, j’ai proposé à l’entreprise de passer l’électronique embarquée sous Linux pour réduire certains coûts. Ensuite, face au manque de développeurs Java pour travailler sur un gros projet, j’ai appris ce langage que je ne connaissais pas. Les projets sont devenus de plus en plus complexes et internationaux. J’ai voyagé, je me suis amélioré, et trois ans plus tard, j’avais une équipe de huit personnes à gérer.

      En quoi consiste ton poste actuel ?

      Je suis maintenant directeur informatique huit ans après mon entrée dans l’entreprise. Je dirige une équipe de plus de 50 personnes. Je passe beaucoup de temps à aider mes collaborateurs. Je me considère comme chanceux : je suis dans une entreprise très ambitieuse. Elle me permet d’avoir des collaborateurs très doués qui m’apportent beaucoup.

      Qu’apprécies-tu le plus dans ta fonction ?

      Il y a trois choses que j’apprécie particulièrement dans mon poste. D’abord, pouvoir participer aux prises de décisions et aux choix stratégiques de l’entreprise. Ensuite, voir mes collaborateurs progresser un peu grâce à moi. Enfin, être avec Mobile Devices à l’origine d’un système d’exploitation (OS) qui prend de plus en plus d’importance dans l’écosystème télématique mondial (déjà présent dans des boîtiers GPS du commerce mais aussi dans les taxis, bennes à ordure, ambulances…).

      Comment Epitech t’a aidé à en arriver jusque-là ?

      Epitech m’a donné une seconde chance après un IUT GEII et un DEUG en marketing. À cette époque, une méthode classique d’apprentissage ne m’aurait pas convenu. La liberté de travailler à son rythme me convenait parfaitement. J’ai pu me donner à 100 %. Epitech m’a guidé dans cet apprentissage grâce à un regroupement dense d’élèves, d’assistants ainsi que de professeurs passionnés. L’école m’a appris, en plus des compétences techniques, à tenir mes engagements sur des deadlines courtes.

      Pourquoi ta société recrute-t-elle des Epitech ?

      Mon entreprise recrute essentiellement des élèves de grandes écoles traditionnelles mais ouvre cependant ses portes à Epitech. L’école regroupe des étudiants passionnés et souvent très doués qui ont choisi une approche très concrète de l’informatique. De plus, l’ouverture d’antennes Epitech en région ouvre le spectre de recrutement pour le mieux !