Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      “Le goût pour l’étranger”

      14.03.11

      Epitech 05, Thomas Texier est chargé de projets Systèmes et Réseaux à l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES). Très impliqué dans la vie de l’école, il a intégré Epitech après un bac scientifique.

      En quoi consiste ton poste actuel ?

      Thomas Texier

      Je contribue à l’exploitation et à l’évolution des infrastructures systèmes et réseaux de l’ANSES. Je dois assurer le bon fonctionnement des infrastructures en place, fournir aux responsables des projets applicatifs les plateformes dont ils ont besoin, veiller à la sécurité du système d’information… D’autre part, l’ANSES est impliquée dans plusieurs projets de fusion avec d’autres entités qu’il faut rattacher à notre système.


      Quel a été ton parcours depuis la sortie de l’école ?

      J’ai intégré la Compagnie Européenne d’Intelligence Stratégique (CEIS) une fois mon diplôme en poche. En tant que consultant, j’ai apprécié travailler dans une petite structure : j’ai pu compléter ma vision du monde du travail. J’ai ensuite voulu évoluer et ai effectué un Volontariat International en Administration (VIA). J’ai intégré la Direction Générale du Trésor et de la Politique Economique (DGTPA) avant de devenir responsable régional de la zone Proche et Moyen Orient, à Beyrouth au Liban. Je me suis ensuite occupé de la zone Europe depuis Paris, avant d’intégrer depuis quelques mois l’ANSES en tant que chargé de projets Systèmes et Réseaux.

      Que retiens-tu de tes années à Epitech ?

      Epitech m’a donné le goût pour l’étranger grâce à mon stage de fin d’études que j’ai effectué en Chine. C’est à l’école également que j’ai acquis mes connaissances en sécurité, notamment par le biais de mes projets de qui se sont bien passés sur mes quatrième et cinquième années. Les projets apprennent très concrètement le management des équipes, indispensable dans la vie professionnelle. Enfin, le fait d’être très autonome et d’apprendre par soi-même est un excellent apprentissage pour rester à jour au niveau des technologies.