Le réseau national :

À quoi ça sert de faire une Game Jam ?

WeRun-Game-Dev-Jam-Epitech-1.2.jpg

Cléry Plassat et Vincent Bourcois (promo 2017) ne savaient pas ce que c'était, « faire une Jam », un hackathon de 2 jours dédié au développement d'un prototype de jeu vidéo. Ils reviennent sur leur expérience de janvier dernier à l'occasion de la Global Game Jam 2015, pour fortement conseiller de participer à la Grande Confiture de Jeux qui se tient ce week-end à Epitech Paris et Bordeaux, à Nantes dans les locaux d'e-artsup de même que on-line.

Jam entre copains

D'après Cléry, « on s'est dit que la Global Game Jam, c'est plus pour les pro et comme c'étaient nos amis du Game Dev Lab qui organisaient la Game Dev Jam qui se tenait en parallèle, on a participé à celle-ci ». « On s'est dit que ça pouvait être cool d'y participer, et ce le fut...» tel que le précise Vincent.

Une idée, des idées

« On a d'abord brainstormé, on a eu plein d'idées folles et l'on est s'est arrêté sur celle d'un jeu coopératif en restant sur un concept simple, notamment pour rentrer dans les temps de la Jam ». « On est très vite tombé d'accord sur cette idée et on a même réussi à la faire rentrer dans le thème de la Global Game Jam 2015 : what do we do now ? ».

WeRun, runner en tandem

« WeRun est un « runner » en coopératif, ce type de jeu de plateforme où le but est d'aller le plus loin possible pour gagner le plus de points possibles. La coopération consiste à y jouer à 2 joueurs et non pas l'un contre l'autre, pour faire un seul et même score. En général, un runner se joue en solo, à ma connaissance il n'existe pas d'autre runner coopératif. »

Tester Unity

« On était les seuls troisième année (promo 2017), en compagnie de plusieurs deuxième année et même de première année qui sont venus pour prendre en main Unity dans un cadre sympa. »

WeRun-Game-Dev-Jam-Epitech-Vincent-Bourcois-Clery-Plassat.jpg

Faire plaisir

« À la fin des Jams de ce dimanche 25 janvier dernier, avec tous les projets qui en sont sortis et par manque de temps, nous ne sommes pas passés devant le jury. Mais on avait laissé un PC à l'arrière pour faire tester notre jeu et il a plutôt plu... On a vu qu'on tenait le bon bout dès le samedi soir, quand on a constaté que 2 deuxième année (promo 2018) ont joué 3 heures d'affilée dessus... (sourires) »

Gagner en assurance

« Tous ceux qui l'ont essayé ce soir-là sont en quelque sorte nos premiers beta-testeurs grâce auxquels on a repéré tous nos bugs. Les gens se demandaient pourquoi on n'avait pas participé à la Global Game Jam, c'est là qu'on a compris qu'on avait le niveau. »

Unité sur Unity

« Nous aussi, on a fait WeRun sur Unity qu'on connaît bien, notamment parce qu'on a fait notre Projet de Fin d'Année (PFA) dessus, de même pour notre EIP. Notre EIP c'est un MOBA avec combats dynamiques (3v3) avec de l'action simple, dans le sens arène en ligne mais rien à voir avec du League of Legends. Notre PFA, c'était un Smash Bros. en 2D qu'on a fait à 4, avec 2 autres amis d'Epitech et qui s'est très bien passé. »

La-Grande-Confiture-De-Jeux-1.jpg

Tartine et confiture

Se faire plaisir en prototypant un jeu en 2 jours, se confronter à des regards extérieurs avisés, rencontrer des passionnés qui partagent les mêmes envies et problématiques, participer à une Game Jam est une occasion à ne pas laisser passer. Souvenirs de la Grand Confiture de l'an dernier ici.
Continuez à vous y inscrire, les meilleurs jeux seront exposés à Geekopolis !

  • Catégorie Evénements
  • Posté le 05/05/2015
  • Lien