Le réseau national :

Plus de connexion pour plus de solidarité

HumanGive-plateforme-sociale-solidarite-connectee-associations-Epitech-1.jpg

Henri Hardillier, Epitech promo 2015, a lancé avec Sarah Assayag-Edery en année de césure à l'European Business School de Paris un projet pas vraiment commercial : HumanGive. Comme elle le dit elle-même, ils veulent avec cette plateforme constituer les germes d'« un mouvement de générosité connectée à travers le monde ». Ils nous expliquent tous les deux l'ensemble des fonctionnalités de ce réseau social spécailisé, orienté univers solidaire.

Associons les associations

« HumanGive est le premier réseau social 100 % solidaire, 100 % dédié aux associations et aux personnes engagées. Il est ouvert à tout type d'association, de fondation, pas seulement les associations loi 1901 mais aussi 1905, 1908 reconnues d'intérêt général, jusqu'aux fonds de notation. Pour résumer, tous les types de structure associative ».

Participons

« Notre plateforme se destine aux contributeurs du monde social et solidaire. Que vous soyez donateur, bénévole ou simplement signataire d'une pétition ou participant à des événements, vous pouvez être mis en relation directement avec des associations ».

Couteau suisse

« Celles-ci disposent de plusieurs outils, indispensables à leur développement : la possibilité de recevoir des dons, de faire des collectes, de faire signer des pétitions, de faire connaître leurs événements en vendant des droits d'entrée en ligne, de recruter des bénévoles en ligne, en postant des annonces. Tous les outils pour booster leur visibilité sont à leur disposition ».

Visibilité

« Beaucoup d'associations souffrent en effet d'un gros manque de visibilité, elles n'arrivent pas à communiquer comme elles le voudraient. Sur HumanGive comme sur tous les réseaux sociaux, en tant qu'asso(ciation) vous avez votre page personnelle pour partager vos informations et surtout, vos actualités. Cela permet aux utilisateurs de la plateforme de vous suivre à la manière de Facebook / Twitter ; de suivre votre fil d'actu et de rester connecté avec vous. Tous les outils, événements, bénévolat, pétition se créent à la manière d'un module "event" sur votre page, via l'espace administrateur ».

Comment ça marche

« Dans cet espace, vous créez une pétition et celle-ci se retrouve sur votre page. Tous les gens qui vous suivent vont la voir et pouvoir lire les informations que l'on demande de remplir pour lancer une pétition, les vidéos et photos que vous avez pu mettre. Si les membres qui vous suivent sont intéressés, ils signent directement sur la plateforme ».

Analytics

« Vous disposez, toujours dans cet espace admin', d'outils qui vous permettent d'analyser votre popularité. Au niveau de vos actions, vous suivez avec des graphes le nombre de visites sur la pétition en question sur une journée, par exemple, le nombre de signatures pendant comme à la fin de la pétition ; vous pouvez relever tous les contacts de vos signataires. Idem pour toutes les opérations comme les appels aux dons, etc. L'administrateur a accès à toutes les infos sur toutes les listes de gens qui ont contribué à un "event" : âge, sexe, ville pays etc... Toute information est utile pour une association, pour qu'elle cible au mieux sa communauté et qu'elle la fasse grandir ».

Exposition de soi

« L'utilisateur, lui, peut mettre en avant sa générosité : si vous n'avez pas fait de don de façon anonyme (parce que vous pouvez aussi cacher ces informations) et que vous avez fait ce don à telle asso, si vous avez participé à tel événement, signé telle pétition, on se construit un profil solidaire. Cela répond aussi à la tendance d'Internet où les gens aiment bien être reconnus pour ce qu'ils font... Sur HumanGive, on peut voir sur le profil d'une personne, qu'elle est très généreuse ou très engagée sur l'écologie, sur l'humanitaire etc. ».

HumanGive-plateforme-sociale-solidarite-connectee-associations-Epitech-photo.jpg

No troll, merci

Sarah souligne aussi que « pour l'instant, entre utilisateurs de la plateforme, on ne se like ni ne se suit. On a fait ce choix pour éviter les trolls ou autres. On a d'ailleurs mis en place un système de commentaires complètement modulable, si vous avez un commentaire sur votre page asso qui ne vous convient pas, vous pouvez le supprimer. On a quelques craintes concernant les interactions entre certains utilisateurs de même qu'entre associations qui ne peuvent donc commenter leurs propres pages et celles des autres ».

Conflits

« On l'a vu en faisant de la pub pour HumanGive dans le Val-de-Marne, se rappelle Henri, il y a des conflits entre associations, cela arrive comme entre entreprises et on voulait éviter toute forme de conflit, en tout cas au début... Quand on a aura des modérateurs, un système de signalisation de commentaires, on ouvrira le 100 % connecté. On le fera pour des partenariats entre associations, par exemple mais plus tard, tout simplement parce que notre équipe n'est pas assez grande pour gérer les conflits entre membres et entre asso en termes de community management ».

L'échelle : la planète

« On veut se développer en France mais aussi à l'international, continue Sarah. La plateforme est d'ailleurs en français et en anglais pour pouvoir être utilisable aussi aux Etats-Unis. Les associations américaines peuvent d'ailleurs déjà s'inscrire sur HumanGive. Nous voulons créer un mouvement de générosité connectée à travers le monde ».

La vision

« Ce serait notre grande innovation, poursuit-elle : faire en sorte que tout le monde puisse créer sa page, devenir contributeur, que toute association puisse s'inscrire partout dans le monde, que les associations françaises soient visibles aussi dans d'autres pays de même que les associations américaines en France ».

€ et $

« On veut devenir la référence associative mondiale, confirme et reprend Henri, mais pour l'instant la plateforme est divisée en deux, avec d'un côté les paiements en euros, et de l'autre, en dollars ».

Dons et fiscalité

« Quand vous faites un don sur HumanGive, vous pouvez télécharger votre reçu fiscal en ligne, cela fait gagner du temps et surtout, ce genre de problématique peut se transformer en casse-tête pour certaines des associations que l'on a rencontrées. Sur HumanGive, on fait un don et en un seul clic supplémentaire, vous obtenez votre reçu : si l'association bénéficie d'un taux de 66 % de réduction, vous recevez la confirmation du don par reçu, avec la réduction qui vous concerne ».

Et bientôt

« On a intégré les systèmes de fiscalité français et américain, maintenant on travaille sur les systèmes des autres pays qu'on veut intégrer. Chacun a son propre système de taxes et d'abattements, tous très différents... ».

Com' et comm'

« Notre "business model" consiste en une commission prélevée sur les opérations bancaires, les opérations sortantes, celles qui arrivent sur votre compte, de 8.5 %. C'est ainsi qu'on se finance parce qu'il faut savoir qu'une plateforme coûte cher, on a des serveurs chez Microsoft. Tout le reste est gratuit même le système d'e-mailing, vous pouvez en envoyer tant que vous voulez, on ne les limite pas, contrairement à d'autres plateformes... ». HumanGive, un réseau social pour tous ceux qui sont socialement concernés.

  • Catégorie L'innovation
  • Posté le 26/01/2016
  • Lien