Le réseau national :

Les Epitech Innovative Projects

Il suffit de jeter un coup d’œil au programme de l’école : même un néophyte s’aperçoit que, dès la première année, les élèves se montrent capables de produire, seuls ou en groupe, des réalisations majeures. Mais l’EIP, c’est le summum de la formation : il est le travail final, qui s’étale sur 18 mois, qui montre à l’extérieur ce que l’on sait faire.

Il est la vitrine personnelle du groupe d’étudiants qui s’y est attelé. Il ne s’agit plus seulement de montrer sa technique, elle est supposée acquise. Le but est de porter à un niveau d’achèvement total, montrable et utilisable à l’extérieur la réalisation produite. Le projet doit avoir sa documentation technique pour les utilisateurs. C’est un vrai travail d’entreprise, complet : imaginé, conçu, développé, formalisé, finalisé, présenté et souvent... vendu. Le résultat est étonnant.


Projet EIP 2016 - Tryon

Les objectifs pédagogiques

L'Epitech Innovative Project permet d'apprendre aux étudiants à dépasser les aspects techniques d'un projet informatique pour prendre en compte à la fois la partie documentaire (documentation technique et utilisateur) et la partie gestion et conduite de projet. Le but de l’EIP est de réaliser un projet aussi bien sur le plan de la réalisation technique, que la documentation, ou encore la communication extérieure, afin que le projet soit utilisable, utilisé et que les étudiants de la promotion suivante soient en mesure de reprendre, maintenir et faire évoluer le projet.

La réalisation d'un EIP va au-delà de la technique jugée acquise dans les autres cours. C'est toute la différence entre un projet fait par un informaticien pour lui-même et un projet industriel, qui peut être utilisé même par quelqu’un qui n’est pas expert du domaine.

Nous formons par ailleurs les étudiants à exposer leur projet (en français et en anglais).


Projet EIP 2016 - Play'n'Code

Le sujet

Les sujets des EIP sont soumis à l’approbation du directeur de projet chargé des EIP. Les étudiants proposent leur sujet, ils sont libres de choisir une idée originale ou de reprendre ou intégrer un projet existant (interne à l'école ou de la communauté). Ils peuvent aussi proposer un projet en collaboration avec une entité extérieure (laboratoire, association ou entreprise).

Le cas échéant, le projet peut être commandité, mais celui-ci reste soumis à l'approbation du directeur.

Les exercices

Tout au long de l’EIP, les groupes sont suivis régulièrement afin de pouvoir apprécier le bon avancement du projet. Il existe pour cela différents types d'exercices.

Les plus nombreux sont les « suivis », il s’agit d’une réunion entre le groupe et les responsables de l’EIP. Ils permettent au groupe de faire un point sur son avancement et de discuter des orientations.

La « soutenance » permet de valider de façon formelle le suivi de certaines étapes du projet.

Enfin la « présentation » permet aux étudiants d'améliorer leur capacité à présenter un projet face à toutes sortes de publics (spécialiste, profane ou décideur), et dans toutes sortes de conditions : que ce soit sous forme de salons, de conférences (plus ou moins longues), ou bien d’entretiens très courts (simulation de la rencontre dans l'ascenseur).


Projet EIP 2015 - Vocalys

À chacun de ces exercices le groupe doit mettre en avant le travail effectué en expliquant pourquoi il le fait, comment il le fait et pourquoi il a choisi cette solution. Et ceci que l'on parle de la réalisation technique, de la documentation ou de la communication sur le projet.

Ce que les entreprises peuvent nous apporter

  • Sujet : les entreprises peuvent apporter des sujets. Les sujets d'entreprises sont directement liés à leurs besoins et ont une application directe. Or le but des EIP est de faire en sorte que les projets soient utilisés, ces sujets sont donc une garantie supplémentaire d'avoir des utilisateurs.
  • Logistique : les entreprises peuvent fournir de l'aide soit matérielle soit financière. Matérielle en proposant l'accès à leur infrastructure. Financière en employant directement un ou plusieurs membres d'un groupe.
  • Technique : sur certains sujets, les entreprises peuvent apporter leur soutien technique au groupe et fournir de la documentation.
  • Test : les entreprises peuvent aider le groupe en testant et utilisant les premières versions et ainsi faire un retour sur les bugs ou les améliorations à apporter.

Apport pour les entreprises

Par cette collaboration, les entreprises disposent d'une force de développement importante, et peu coûteuse.

L’entreprise est associée à la réalisation technique du projet, elle bénéficie des versions de test, elle peut ainsi faire facilement adapter le projet à ses propres besoins.