• Articles
  • « À 17 ans, j’étais le plus jeune ambassadeur de ONE » : rencontre avec Tidjiane, étudiant engagé

« À 17 ans, j’étais le plus jeune ambassadeur de ONE » : rencontre avec Tidjiane, étudiant engagé

Étudiant en première année du Programme Global Digital à Epitech Digital Toulouse (promo 2025), Tidjiane est depuis plusieurs années engagé auprès d’ONG en parallèle de son parcours scolaire. Depuis ses 17 ans, il est notamment ambassadeur chez ONE, mouvement mondial qui fait campagne pour en finir avec l’extrême pauvreté et les maladies évitables cofondée par Bono et d’autres activistes.

Pourquoi s’engager auprès d’ONG est-ce important pour toi ?

« J’ai eu envie de m’engager dans des ONG pour apporter ma pierre à l’édifice, aller vers la conquête d’un monde meilleur et qu’un jour meilleur se lève en Afrique, car c’est un continent qui m’est cher. Je suis métisse, ma mère est sénégalo-camerounaise et mon père hispano-italien. »

« J’ai toujours baigné dans ce mélange de culture. À 8 ans, je suis parti au Cameroun dans une école anglaise durant un an, et à 11 ans, j’ai vécu au Sénégal pendant presque un an également. J’ai été sensibilisé et j’ai pu découvrir d’autres cultures, mes racines et j’ai vu des choses qui ont fait que j’ai eu envie de me battre. »

« Je savais que je ne pouvais pas rester sans rien faire. »

« Au Sénégal par exemple, j’ai été très sensible aux enfants Talibés : ce sont des enfants qui très tôt sont confiés à un maître coranique et placés dans une école coranique, car leur famille n’a pas les moyens de subvenir à leurs besoins. Les Talibés sont contraints à mendier dans les rues et sont exploités. C’est un combat qui m’a marqué, car c’est en partie mon grand-père et son frère qui ont initié le combat contre ces exploitations. Dès cet instant, je savais que je ne pouvais pas rester sans rien faire. À ma portée, il y avait donc les ONG en France. »

« J’ai démarré à l’UNICEF, en faisant des actions simples de récoltes de dons encadrées, des tombolas etc… En Terminale, j’ai intégré l’ONG ONE. Ça faisait quelque temps déjà que j’avais entendu parlé de cette ONG, et j’avais très envie de m’engager dans cette association. À 17 ans, j’étais le plus jeune ambassadeur de ONE ! »

« ONE, c’est la voix du plus démuni face aux grands de ce monde. Avec ONE, on va directement faire pression sur les groupes politiques, les décideurs, pour agir au plus près des enjeux économiques, politiques, sociétales… ONE est spécifique à l’Afrique et ne lutte pas seulement contre les inégalités mondiales, mais également contre les inégalités de genre, contre le sexisme, pour une égalité au niveau sanitaire et aux soins, pour une transparence financière, etc. C’est pour tous ces combats que j’ai eu envie de m’engager dans cette ONG en particulier. »

Quels types d’actions mènes-tu avec ONE ?

« Je suis ambassadeur et mène donc des actions au niveau local. J’essaie d’interpeler les médias. En 2019 par exemple, dans un contexte d’élections européennes, nous avons été à la rencontre des groupes politiques au niveau local et national afin de leur faire prendre des engagements concrets comme l’attribution de 0,7% du revenu national brut français à l’Aide Publique au Développement (APD). Victoire cette année, car nous venons d’obtenir cette aide de l’Etat pour les pays en voie de développement ! »

« Actuellement et avec le contexte sanitaire, nous faisons campagne pour une distribution égale des vaccins anti-Covid, pour une égalité entre pays. »

Pourquoi avoir choisi Epitech Digital aujourd’hui ?

« Je suis quelqu’un de littéraire, et j’ai toujours été très curieux et à la recherche de découvertes. En Terminale, en parallèle du baccalauréat, j’avais intégré le programme d’études dans l’optique de passer le concours commun de Sciences Politiques. Mais finalement au cours de l’année j’étais déjà accepté à Epitech IT et j’ai voulu me lancer dans ce cursus. Au bout d’un an, j’ai basculé à Epitech Digital car il y avait trop de code pour moi sur le programme IT. Epitech Digital est véritablement un moyen pour moi de m’épanouir sur d’autres sujets que j’adore entre la Tech et le digital. C’est justement cette double compétence qui me motive et me correspond pleinement aujourd’hui car aussi bien le côté digital que le côté business me permettent de me diversifier. »

« Je sais que je veux garder un pied dans les ONG, donc peut-être que mon expertise acquise avec Epitech Digital me permettra de faire carrière et d’aller plus loin dans ce type d’associations humanitaires. »

Le mot de la fin ?

« Investissez-vous ! C’est votre monde et vous êtes les acteurs du monde de demain, le monde nous appartient ! »

Plus d’information sur le site officiel de l’ONG ONE.

CELA POURRAIT ÉGALEMENT

VOUS INTÉRESSER

Ne manquez pas toutes les actualités au sein du campus IONIS,
concernant l’école, nos étudiants, nos engagements…