X
Vous souhaitez peut-être :
Recevoir la doc :
Aller plus loin ?

/ FAQ

Les questions fréquentes 

MSc Pro d'Epitech

Les questions fréquentes

Les cursus MSc Pro sont présents sur les 12 campus français d’Epitech : Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Mulhouse, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Paris, Rennes, Strasbourg, Toulouse. 

Non, en revanche vous pouvez vous remettre à niveau en intégrant Pré-MSc.

Non, les cursus MSc Pro appliquent la pédagogie d’Epitech, c’est-à-dire une pédagogie basée sur le projet. Il n’y a pas de cours magistraux.

Les apprenants sont encadrés par un responsable pédagogique et des assistants.

Non, vous êtes stagiaire de la formation sauf si vous intégrez la formation en initiale.

Oui, elle est reconnue : 

  • Pré-MSc : Titre RNCP de niveau 6
  • MSc Pro : Titres RNCP de niveau 7

Oui, lors du processus d’admission, vous devez passer un test d’anglais. Il n’est pas éliminatoire. Cependant, nous demandons un niveau B2.

À noter : Il vous sera nécessaire de maîtriser un minimum d’anglais pendant votre formation car le code est en anglais.

Epitech dispose d’une plateforme d’offres de logements : https://epitech.studapart.com/fr

  • Critères d’évaluation pour l’obtention du titre : 
    • Avoir obtenu 60 crédits
    • Justifier de minimum 90 jours d’expérience professionnelle (sur 6 mois en rythme alterné)
  • MSc Pro : 
    • Avoir obtenu 120 crédits
    • Justifier de 264 jours d’expérience professionnelle (soit 132 jours par an), soit un an de temps effectif en entreprise.

Vous pouvez signer un contrat d’apprentissage uniquement en Pré-MSc.

Ce type de contrat n’est pas accessible en MSc Pro.

Vous avez la possibilité de débuter un contrat de professionnalisation chaque début de mois. Cependant, vous devrez vous acquitter des frais correspondant au mois de formation en initiale. 

C’est à l’apprenant d’entreprendre les démarches nécessaires pour obtenir un contrat. Cependant, nous vous accompagnons dans votre recherche de stage et/ou emploi en organisant des ateliers de préparation à l’embauche (CV, simulation d’entretien, coaching professionnel).

Nous organisons également des job dating avec nos partenaires pour vous aider à trouver un stage.

Vous avez également accès à notre plateforme de recrutement en lien avec nos partenaires: www.jobteaser.epitech.eu (accessible dès l’inscription finalisées). 

Oui.

Si vous choisissez de suivre la formation en initiale :  vous devez obtenir un contrat (stage/CDD/CDI / auto-entrepreneur ou freelance) en rythme alterné.

Si vous choisissez de suivre la formation en continue :  vous devez obtenir un contrat de professionnalisation. 

Oui, cependant vous êtes en charge des démarches administratives pour obtenir le visa nécessaire pour suivre une formation sur le territoire. 

A noter : vous devez être présent depuis un an sur le territoire pour pouvoir obtenir un contrat de professionnalisation. 

Oui, 100% des certifiés sont en emploi avec un salaire brut moyen de 38,5k *

Le contrat de professionnalisation est un réel tremplin pour votre carrière dans l’informatique. La majorité de nos apprenants sont embauché en CDI après leur c

(Chiffres Enquête Emploi promo 2017 réalisée en mai 2018 sur le programme Bac+5 d’Epitech)

Oui, parfaitement. Les métiers de le Transformation Digitale et de l’Innovation Technologique sont accessibles à tous. 

Epitech au travers de l’association E-mma Epitech, s’engage pour la mixitié dans les métiers du numérique. 

Il n’y a pas de nombre défini de places par promotion.

 

Oui, le redoublement est possible avec l’accord du conseil de classe, en formation initiale.

En contrat de professionnalisation, il faut l’accord de l’école, de l’entreprise et de l’OPCA. 

A noter, le redoublement entraîne des frais.

Avec le rythme alterné, l’étudiant ou l’apprenant doit respecter les horaires indiqués sur son contrat de travail pour les journées en entreprises.
Concernant, les journées de formation, une présence de 7h/jour est obligatoire. Cependant, et de manière sécurisée, nos locaux sont accessibles 24/7, afin de permettre à l’élève d’organiser son temps de travail en toute autonomie.