Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Enquête sécurité internet Epitech 2011

      28.01.11

      À l’occasion de son symposium annuel sur la sécurité, Epitech a lancé en janvier 2011 son enquête annuelle sur la vie privée et la sécurité sur Internet. Depuis trois ans, l’école observe les évolutions des comportements sur la Toile tout en soulevant des questions d’actualité.

      Symposium sécurité 2011

      Vivre sans Internet : c’est « non » pour 83% des sondés de l’enquête. 88% des personnes interrogées quant à elle refusent de voir le réseau censuré. 1713 répondants, avec une proportion importante de jeunes de 18 à 25 ans, apportent un constat étonnant sur l’utilisation du Web au quotidien.

      Six mois après la mise en application de la loi Hadopi, on constate une légère baisse des personnes avouant télécharger illégalement (54% en 2011 contre 58% en 2010). Cependant, 65% des sondés avouent avoir recours au streaming. La surprise provient des personnes qui se sentent concernés par le dispositif Hadopi: s’ils étaient 40% des sondés en 2010, ils ne sont plus que 27% en 2011.

      La sécurité sur Internet reste un point très paradoxal de l’enquête. Les deux tiers des sondés ne se sentent toujours pas en sécurité en naviguant ou en échangeant, un chiffre stable depuis 2009. Ils sont toujours plus méfiants face aux navigateurs Internet (+7%), aux solutions de sécurité intégrées aux ordinateurs (+3%) et même aux solutions qu’ils choisissent d’installer eux-mêmes (+7%). Hors, ce sont les éditeurs de logiciels de sécurité informatique qui sont le plus souvent dignes de confiance selon eux, suivi de près par « personne ». Enfin, laisser des traces de ses passages est acquis pour 97% des personnes interrogées, et ils ne sont que 53% à s’en inquiéter. Néanmoins, on observe que depuis trois ans, ils sont de plus en plus à changer leurs comportement par rapport à cela : de moins de 49% en 2009, ils étaient 51% en 2010 et 56% en 2011 à adapter leur utilisation d’Internet.

      Enfin, du côté des réseaux sociaux, peu de changement : Facebook domine toujours le marché, l’exposition des données personnelles est connue pour 99% des sondés, sans que la majorité n’y voit un problème (44% à répondre « oui » à cette question). Il faut dire qu’ils sont 96% à faire attention aux données qu’ils déposent sur ces sites, en priorité des photos.

      Télécharger l’intégralité des résultats de l’enquête, et consulter les enquêtes parues en 2010 et en 2009.