Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Un marathon à Rennes

      28.11.12

      Les étudiants d’Epitech réunis dans l’association nantaise Runaway ont participé au Marathon Vert de Rennes le dimanche 4 novembre.

      Runaway est l’association nantaise de course à pied d’Epitech Nantes. Elle organise deux entraînements par semaine au départ de l’école et est ouverte à tous les étudiants du Campus Urbain de Nantes. L’association a décidé de participer en ce début d’année au Marathon Vert, une course qui promeut le développement durable. Samuel Berthe (Epitech promotion 2016) est le président de Runaway. Il revient sur cet événement sportif pour la bonne cause.

      La course était un relais de 42,195 km, la distance mythique du marathon, sur des étapes comprises entre 6 et 12 km. Nous avons formé trois équipes : deux pour Epitech Nantes et une pour Epitech Rennes. Tout le monde a atteint son objectif. Le dernier kilomètre s’est fait l’équipe au complet afin de finir sur l’esplanade Charles de Gaulles tous ensemble. L’objectif était le plaisir avant la performance ; cependant, un temps de 3 h 30 est honorable. Ce type d’évènements nous apporte le plaisir du dépassement de soi : bien dans ses baskets, bien dans sa tête !

      C’était également un moment privilégié pour les membres de l’asso : courir dans la même course et de manière collective dans la plus grande convivialité. La météo a été clémente, les premières gouttes ne sont tombées que lorsque nous avons franchi la ligne d’arrivée. Nous avons passé le weekend sur place, hébergé par un étudiant de Rennes. Une bonne occasion pour rencontrer des camarades de promotion

      La plupart des membres de l’association ont exprimé leur souhait de participer dans l’avenir à d’autres courses. Cela amorce donc notre nouvelle année à Runaway : les entraînements vont reprendre dans les prochains jours. Ce marathon confirme notre volonté d’encourager les sportifs de l’association à participer à des rencontres avec des coureurs de niveaux différents, en les accompagnant ou en les subventionnant.

      Je ne peux être que très fier de certains coureurs qui étaient frileux à l’idée de parcourir tous ces kilomètres seuls et qui ont terminé la course !