Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Epitech deuxième à Hacknowledge 2010

      04.08.10

      Pour la deuxième année consécutive, Epitech est arrivée en deuxième place au concours Hacknowledge 2010. Le défi, organisé en juin dernier dans le cadre des Rencontres Solutions Sécurité et Informatique Libre (RSSIL) de Maubeuge, repose sur l’Ethical Hacking, le piratage pour la bonne cause d’un système informatique. L’équipe était composée de Kevin Devroede, Damien Belonie, Paul Imbert et Thomas Beauvallet, tous les quatre venant d’Epitech Lille.

      RSSIL 2010

      Kévin, quel était le principe du concours ?

      À travers plusieurs épreuves de difficulté croissante, il s’agissait d’obtenir le plus de points pour remporter le concours. Les différents défis avaient pour but d’amener sur les différents plans de l’Ethical Hacking, qui revient à apprendre les multiples techniques d’attaque informatique dans le but de s’en servir pour se défendre.

      Pourquoi avoir participé ?

      Nous étions motivés par apprendre et mesurer nos connaissances dans un domaine qui nous passionne : la sécurité informatique. Rencontrer des personnes partageant la même passion, que ce soit sur un plan professionnel ou personnel, était bien évidemment un avantage ! De plus, nous souhaitons mettre en place une association de sécurité informatique à Epitech Lille : ce challenge était l’occasion de confronter nos compétences techniques à la réalité.

      Quelles épreuves étaient proposées ?

      Hacknowledge 2010

      Les sujets étaient nombreux : failles réseaux, applicatives, web et systèmes, cryptographie, sténographie, programmation… De plus, le social engineering proposait des tâches plaisantes à réaliser. Cette méthode de hack consiste entre autres à appeler une personne ciblée en se faisant passer pour une autre dans le but de lui soutirer diverses informations.

      Qu’est-ce qui a joué pour l’obtention de la seconde place ?

      Notre connaissance de la programmation, ainsi que l’habitude des rythmes de « rush » à Epitech nous ont grandement aidé. Notre débrouillardise nous a été également d’un grand soutien. De plus, notre équipe était complémentaire : chacun ayant un domaine de prédilection, la répartition des tâches nous a permis de valider un maximum d’épreuves.

      Que retires-tu de l’événement ?

      L’expérience a été très enrichissante et est à renouveler ! Nous avons retenu que le travail en équipe ainsi que la confiance entre chacun des membres est quelque chose d’essentiel pour réussir un projet comme celui-ci. Nous allons continuer à approfondir nos connaissances dans le domaine pour briguer la première place l’année prochaine, et participer à d’autres concours du même type.