Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Un stage et un VIE dans le luxe

      23.03.12

      Arnaud Suchy (Epitech promo 2012) a effectué un stage chez Louis Vuitton avant de partir en VIE à Milan.

      Comment s’est passé ton stage ?

      La vision du groupe LVMH, société mère de Louis Vuitton, est de proposer aux étudiants des stages dans tous les domaines professionnels, leur permettant ainsi d’acquérir une expérience au sein du secteur du luxe. De plus, comme j’ai pu l’expérimenter, les stagiaires se voient généralement et assez rapidement confier des responsabilités, ce qui a donné une dimension très intéressante et enrichissante à mon stage. Pendant six mois, j’ai assuré la fonction de Project Manager Junior dans le domaine du digital et de l’e-service au sein de la direction des systèmes d’information et plus précisément sur le développement de la nouvelle plateforme digitale de Louis Vuitton, dévoilée en octobre 2011. Mon rôle a été de participer au pilotage du projet : coordination des différents intervenants internes et externes, organisation et planification, reportings business post Go-Live, management d’incident…

      Pourquoi t’es-tu engagé dans un VIE ?

      À l’issue de mon stage, mes responsables ainsi que la direction SI ont été très satisfaits de mon travail. Il m’a été proposé de poursuivre l’expérience Louis Vuitton en VIE, à Milan, où un profil tel que le mien était recherché. Entre le type de mission, à haute responsabilité sur toute l’Europe du Sud et la localisation, Milan étant le cœur économique de l’Italie, la quatrième aire urbaine de l’Europe et l’une des capitales mondiales de la mode, j’ai très rapidement accepté cette opportunité ! La durée initiale de mon VIE est de douze mois.

      Enfin, que retiens-tu de tes années à Epitech ?

      Epitech m’a premièrement permis de développer un excellent niveau technique. Il est en effet capital pour un manager IT, même ne développant plus, d’être parfaitement à l’aise sur les différents domaines techniques qu’il est amené à rencontrer. De plus, l’école m’a permis d’être formé à apprendre, non d’être formé à savoir. À l’heure où les NTIC évoluent à une vitesse phénoménale, il est primordial d’être à même de constamment s’adapter et ce le plus rapidement possible. Enfin, Epitech a été le déclencheur de mon attrait pour l’International, en me permettant de partir étudier un an en Angleterre et ainsi obtenir un double Master anglais au sein de l’Université du Kent à Canterbury, diplôme très apprécié du monde professionnel.