Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Les étudiants d’Epitech Nancy ont exposé leurs projets au Salon Cité Santé

      21.03.19

      Depuis quatre ans, le Salon Cité Santé de Nancy dévoile les dernières innovations dans le monde de la santé connectée. Cette année les vendredi et samedi 15 et 16 mars, l’école d’Epitech Nancy était partenaire de l’évènement et des étudiants ont eu l’opportunité d’y présenter leurs projets EIP de troisième année.

      Un million de pas pour votre santé

      Mais l’évènement principal de ce salon, c’est la grande marche connectée mise en place par les étudiants d’Epitech Nancy et Les Parcours du Cœur. Depuis septembre, neuf étudiants ont travaillé sur cette application qui fait office de podomètre. Ce type d’happening est une première, et c’est Axel Kahn, grand scientifique, médecin, essayiste français, et président de ce salon, qui a lancé cette première grande marche connectée.

      L’objectif était de collecter, à travers toute l’agglomération nancéienne, un million de pas en une journée, objectif qui a été largement atteint. Le but ? Sensibiliser à l’importance de la marche pour rester en forme, et surtout pour les personnes atteintes de maladies cardio-vasculaires.

      Quentin Sanchez fait partie du groupe qui a développé l’application. Il est étudiant en troisième année à Epitech Nancy, et malgré les difficultés qu’ils ont traversées, il explique avoir « tout donné » pour ce projet professionnel. Son collègue sur le projet, Fantin Bibas, également étudiant à Epitech Nancy, s’occupait lui des serveurs lors du salon : « C’était assez stressant car il fallait que les serveurs soient compétents en fonction du nombre de téléchargements de notre application ». À la fin de la journée, plus de 150 personnes l’avaient téléchargé. « Ça nous donne l’occasion d’être dans un vrai milieu de production, c’est très intéressant pour nous, et puis le salon était très content de notre application » s’enthousiasme Fantin Bibas.

      Un million de pas pour votre santé

      D’ailleurs, Quentin Sanchez précise que l’application pourra peut-être même être réutilisée sur d’autres salons. Les étudiants avaient implémenté des challenges pour que les utilisateurs soient tentés de marcher plus. « On proposait de faire des équipes entre comités d’entreprise, et de pouvoir monter de niveaux en niveaux à force de marcher, explique Quentin Sanchez, chaque pas rapporte des points et de l’expérience, ce qui permet de changer son profil utilisateur. Aussi, pendant le salon, il y avait des tapis de course, et les gens essayaient de marcher le plus vite possible pour gagner des points ».

      Bref, un beau projet qui a été plutôt bien suivi par les participants.

      En plus de ce happening, les visiteurs et les professionnels ont pu tester de nombreux dispositifs d’e-santé, participer à des workshops et des conférences, et également rencontrer une trentaine d’exposants œuvrant dans les milieux de la médecine du futur.

      Parmi ces exposants, trois stands étaient tenus par des étudiants d’Epitech Nancy (Medfinder et Diabetips) et Strasbourg (Alsablue). Le projet Medfinder, créé par 7 étudiants d’Epitech Nancy, a remporté un vif succès au salon Santé Cité. Cette plateforme facilite l’accès aux soins à l’étranger lors d’un voyage ou pendant une expatriation. Le projet a remporté le premier prix aux Epitech Experience des troisièmes années d’Epitech Nancy. L’utilisateur peut consulter une carte des médecins certifiés exerçant à proximité de sa localisation et prendre rendez-vous avec eux facilement. Maxime Picot, le chef de ce projet, explique :

      « Nous voulons simplifier au maximum la procédure au moment où l’utilisateur se demande quel problème il pourrait avoir lorsqu’il est à l’étranger ».

      Les sept membres de Medfinder voyagent beaucoup et ils se sont rendu compte qu’ils ne sauraient pas quoi faire en cas de problème de santé à l’étranger. Sachant que 70% des personnes seraient ignorantes si un incident arrive, ils ont voulu monter ce projet afin de clarifier au maximum les procédures, donner des conseils, et permettre une mise en contact avec un professionnel de la santé compétent. Pour les trouver, l’équipe Medfinder est passée par les consulats afin de récupérer des listes de professionnels de la santé déjà vérifiés. En plus de cette faculté, l’application dispose d’un annuaire des noms des médicaments génériques, d’un glossaire des symptômes et d’un outil de traduction des mots les plus utilisés en médecine.

      Pour résumer, Medfinder est une plateforme complète qui recense toutes les choses à faire lorsqu’on est malade à l’étranger. L’application est encore sous forme de prototype mais grâce aux retours positifs que les étudiants ont tiré du Salon Santé Cité de Nancy, ils semblent motivés à continuer la recherche et le développement autour de ce projet. Bonne chance à eux !

      Diabetips, l’IA qui s’adapte aux diabétiques

      L’autre projet d’étudiants d’Epitech Nancy présenté lors de ce salon s’appelle Diabetips, c’est une application pour gérer son diabète. Yannick Suc en est le chef de projet, et comme un autre membre du groupe, il est diabétique. Bien qu’il existe des applications de suivi sur le marché, Yannick admet qu’elles ne sont pas pratiques. « Rien ne donne de solution pour savoir exactement quelles quantités d’insuline nous devons ingérer, explique Yannick, donc on a décidé de créer une intelligence artificielle pour qu’elle le fasse pour nous ». L’application s’adapte exactement à l’utilisateur en suivant ses habitudes alimentaires, sa physionomie, tout en suivant son taux de sucre dans le sang.

      Le projet Diabetips a quant à lui gagné le deuxième prix aux Epitech Experience des troisièmes années de Nancy. Lors du salon, le stand a également plu aux visiteurs, raconte Yannick, qui a vu défiler des professionnels de la santé, des simples curieux ou encore des associations. « C’est bien que les gens s’intéressent de plus en plus à la santé connectée car il se fait beaucoup de choses dans ce milieu et ça va ne faire qu’évoluer » conclut Yannick Suc.