Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      “Un seul semestre ne me suffisait pas !”

      30.11.09

      Pour sa quatrième année à l’international, Etienne Borel (promotion 2011) s’est envolé pour le pays le plus heureux du monde, le Danemark. Il fait partie des premiers étudiants à bénéficier du partenariat entre l’EPITECH et la Rosklide University, à quelques kilomètres de la capitale Copenhague. Nous avons recueilli ses premières réactions…

      Etienne Borel

      Quelles ont été tes premières impressions en arrivant sur le campus de la Roskilde University ?

      J’ai été surpris par la taille du campus : c’est vraiment immense ! Une fois notre bâtiment trouvé, nous avons été accueilli par l’équipe pédagogique autour d’un petit-déjeuner, où chacun est amené à se présenter, dans une ambiance détendue. Nous avons pu faire connaissance avec nos professeurs ainsi qu’avec les différents élèves (danois ou non) du pôle technologique. Les installations sont modernes et tout y fait pour nous encourager à travailler dans un cadre idéal : tout le campus est couvert en Wi-Fi, des salles de réunions sont à disposition…

      Pourquoi avoir choisi le Danemark comme destination pour ta Tek 4 ?

      Après avoir effectué ma Tek 2 en Chine, j’ai eu envie de prolonger l’expérience d’un environnement international. J’ai dans un premier temps hésité avec les États-Unis, mais j’ai préféré réserver cette destination pour mon stage de 5ème année. Je me suis donc tourné vers le Danemark, la culture nordique m’ayant toujours attirée, et le niveau d’études y étant relativement élevée. La durée du séjour – un an – a aussi été déterminante : un seul semestre ne me suffisait pas !

      Qu’est ce qui change par rapport à la façon de fonctionner de l’EPITECH en France ?

      Évidemment, dans une université, la pédagogie est forcément différente de celle de l’EPITECH. Cependant, j’ai été agréablement surpris de découvrir des cours comportant un très petit nombre d’élèves (entre 5 et 10), ce qui favorise le suivi et facilite l’apprentissage. De plus les horaires danois sont assez avantageux, ce qui permet d’avoir du temps libre pour travailler sur les mini-projets et de profiter de la vie étudiante très active !

      Que penses-tu de la ville autour de l’université ?

      Je loue actuellement un grand appartement que je partage avec un camarade de promotion. Situé à deux stations de métro du centre ville, nous avons pu prendre rapidement nos marques, le mode de vie des Danois n’étant pas si différent du notre. La ville a, je trouve, une dimension plus "humaine" qui la rend très agréable à vivre. Le nombre de voitures est vraiment réduit, et les vélos sont rois ! Et contrairement aux idées reçues, la météo est très souvent au beau fixe.

      Selon toi, quels sont les bénéfices d’un parcours tourné vers l’international ?

      Pour moi, le premier avantage est de pouvoir perfectionner son anglais, qu’il est indispensable de maîtriser dans le monde des technologies. Ensuite, les rencontres et expériences que l’on est amené à vivre durant notre cursus sont autant de chances de créer des liens (professionnels ou non) qui pourront toujours nous servir dans notre carrière future. L’autonomie dans le travail s’en trouve également renforcée. Et d’un point de vue personnel… j’adore voyager !