Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Comment travailler sur l’innovation ?

      21.05.14

      piscine-adaptation-tek3s-1.jpg

      La piscine d’adaptation des troisième année spéciale vient de s’achever. Il s’agit de sept jours intenses, avec le premier lundi, la présentation du cadre et du challenge à relever. Le mercredi qui suit, premier point avec les encadrants pédagogiques d’Epitech sur les projets et les modifications éventuelles à y apporter. Le jeudi : suivi des projets. Le lundi d’après : soutenance.

      En s’ouvrant avec Usbek & RicaUsbeketRica-couv9.4.jpg

      Usbek & Rica est un magazine et site web traitant du futur. Non pas le futur en mode « boule de cristal » mais l’avenir contenu dans les innovations actuelles. Usbek & Rica réfléchit à demain en partant d’aujourd’hui. Thierry Keller, son rédacteur en chef le souligne : « on est là pour rencontrer ceux qui sont dans les salles machine, ceux qui font l’innovation techno de demain. Ils parlent une autre langue que moi. Par exemple, je ne sais pas lire une ligne de code ».

      En imaginant le media du futur

      Le thème de cette semaine : imaginer ce que pourrait être un media dans 30 ans. Un media oui, mais toute la chaîne qui relie celui-ci à son utilisateur. Pour relever ce challenge, chacun des deux groupes d’étudiants  a attaqué la problématique aux deux bouts de cette chaîne.

      Mediavision-piscine-tek3S.3.jpgEn sortant de la technologie pure

      Le premier projet, Mediavision, est un système de distribution de l’information. Les membres du groupe ont pensé aux murs du métro du futur. Transformés en projecteurs interactifs, ils sont capables de reconnaître l’usager via smartphone, Google Glass version 2044, bracelets connectés, reconnaissance faciale voire rétinienne. On garantit que l’information désirée arrive en temps réel. On garantit aussi à la régie des transports publics de demain, des revenus publicitaires conséquents.

      En pensant à l’utilisateur

      Le deuxième projet, Ornella, se base sur la demande du public à dépasser le rôle du journaliste. Le cœur du projet est de permettre à un lecteur de se projeter sur la scène qui l’intéresse, à distance, via un Oculus Rift qui permet de voir en 3D la réalité du terrain. Ornella pense aux drones ou aux satellites capables d’englober tous les terrains. Il envisage le journaliste comme celui qui « passe les images » vers l’utilisateur qui veut voir en vrai ce qu’il se passe.

      En faisant

      Comme le dit dans le tout dernier numéro d’Usbek & Rica (# 9) Alain Bublex, artiste contemporain : « Le futur, ce n’est pas ce qui sera, c’est ce qui pourrait être. Et c’est à nous de le faire ». Dans trente ans, Maura Rodriguez, Sarah Issaad, Tracy Ungudi, Alexandre Crettet, Anis Chaouche, Jean-Michel Lied-Lied et tous les autres de la promo 2016 auront l’âge de décider ce que sera le futur du futur.

      diaporama-eleves-piscine-tek3S.jpg

      (Jean-Michel, Maura, Anis, Alexandre, Tracy & Sarah)

      En capitalisant

      Alexandre Crettet par exemple, du projet Ornella, a son avis sur l’utilité de ce type de piscine : « cette piscine m’a apporté beaucoup au niveau de la gestion de groupe et de la découverte de nouvelles technologies. »
      «  Nous avons compris qu’il n’était pas si difficile de faire de la réalité virtuelle même sans avoir de connaissances spécifiques dans ce domaine. »
      « Et enfin, il nous a fallu être efficace afin de proposer un prototype fonctionnel en à peine 4 jours destinés à la formation puis au développement de celui-ci. »