Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      La tête dans les étoiles

      20.10.12

      Dans le cadre de son travail sur les systèmes de calculs intensif, l’ACSEL, le laboratoire de recherche appliquée d’Epitech, a eu l’honneur de recevoir le docteur Sébastien Foucaud, professeur en astrophysique à l’université normale de Taïwan.

      Les recherches du Dr Foucaud portent sur la formation des galaxies massives et l’évolution des agglomérats galactiques. Il travaille aussi activement sur le développement d’outils en initiant notamment le Taïwan Extragalactic Data Center (http://tweadc.es.ntnu.edu.tw/).

      Le 1er octobre, le Dr Foucaud était l’invité d’une conférence qui a réuni de nombreux étudiants. Il y a évoqué les problématiques de données rencontrées dans sa discipline, le data center qu’il est en train de mettre sur pied à Taïwan et le projet BLINK en partenariat avec l’ACSEL.

      La nouvelle génération de télescopes et d’instruments astrophysiques produisent des données à une vitesse qui dépasse toutes les estimations. Les astronomes se retrouvent seuls face à une avalanche d’informations qu’ils n’ont jamais rencontrée auparavant. Afin de résoudre ce problème, des centres de données ont été créés au travers du monde faisant naître le concept d’observatoire virtuel (VO). Ce défi est d’une taille égalant d’autres champs scientifiques tels que la biologie avec l’étude des bases de données d’informations génétiques. Toutefois, la notion de données publiques est bien plus forte que dans les autres champs, renforçant le besoin croissant des VO.

      Les données sont produites par petaoctets, demandant aux astronomes de changer radicalement leur manière de faire leurs recherches. L’accès aux données et l’analyse à distance sont devenues des éléments clefs forçant un changement de paradigme vers le "Data Intensive Astronomy". Il est en effet devenu impératif de mettre en place une combinaison de technologies capables d’apprentissage offrant un accès immédiat pour étendre et distribuer ces bases de données.

      En savoir plus sur le projet BLINK