Qualités pour réussir : la capacité à développer et affirmer son leadership, le professionnalisme

Cette dernière année met l’accent sur le développement des capacités de leadership de nos étudiants grâce à plus de 50 séminaires dispensés par des intervenants de haut niveau, universitaires ou issus du monde professionnels, français ou étrangers, sur des sujets aussi variés que l’analyse de données, l’informatique quantique, le management de l’innovation, l’intelligence artificielle, et beaucoup d’autres.

En plus de cet emploi du temps déjà dense, la part prépondérante laissée à l’entreprise se traduit par deux activités principales :

  • un part time de 3 jours par semaine en entreprise
  • un stage de 6 mois en fin de cursus, véritable passerelle vers le monde professionnel

qui peuvent toutes deux être consacrée à la création d’entreprise pour les étudiants dont le projet est abouti.

Cette 5ème année voit également la finalisation des 3 années de travail en équipe sur le projet majeur du cursus Epitech : L’Epitech Innovative Project. Conçu et réalisé comme un véritable projet professionnel, L’EIP peut se faire en lien avec une entreprise, avec le hub d’innovation de l’école ou en partenariat avec une autre école. Tous les EIP sont présentés au public lors d’Epitech Expérience.

Les EIP aboutissent souvent à la création d’entreprises performantes comme Docker, melty, Prestashop, Flat…

A la fin de leur cursus, les étudiants ont un titre Epitech d’Expert(e) en technologies de l’Information, BAC +5, homologué par l’Etat, RNCP de niveau 1.

Les modules pédagogiques en 5ème année

Les étudiants ont le choix entre une soixantaine de modules traitant : 

  • de compétences dites "transverses" : la gestion de projet,le business et la stratégie, la finance, le droit, le développement personnel,  
  • de domaines technologiques :   
    • le développement d’applications mobiles, le développement web, 
    • le développement d'expériences interactives (jeu vidéo, multimédia, réalité virtuelle,...), l'IoT (internet des objets, programmation embarquée, ...), la blockchain 
  • de compétences professionnelles et méthodologiques :  
    • la qualité logicielle, l'expérience utilisateur (ergonomie, interfaces homme/machine, accessibilité, ...), les méthodes Agiles, ...  
  • ou encore de filières technologiques comme 
    • l'Intelligence Artificielle, 
    • l'Algorithmique, la sécurité, le cloud et le devops ,  le Big Data