Comment financer ma formation

Suivre un programme de formation continue représente un investissement important pour votre carrière. Nous vous accompagnons dans votre démarche pour vous aider à trouver les solutions de financement adaptées à votre profil et votre projet professionnel.

DISPOSITIFS À L’INITIATIVE DU SALARIÉ

REMBOURSEMENT ÉCHELONNÉ

Un échéancier de paiement est mis en place pour la partie financement personnel. De façon générale, nous privilégions un échéancier mensuel par prélèvement automatique. Ce type de financement est spécifique pour les formations Executive MBA. 


PRETS BANCAIRES

Vous pouvez contracter des prêts bancaires afin de faciliter le financement personnel de votre formation.


CPF

Mon Compte FormationLes salariés et demandeurs d’emploi sont éligibles au CPF (Compte Personnel de Formation). Vous devez vous connecter au site de MON COMPTE FORMATION pour gérer votre demande et connaître le nombre d’heures qui pourront être financées dans le cadre du CPF (jusqu’à 150 heures grâce à votre ancienneté).

Vos heures CPF peuvent être abondées par vous-même, votre entreprise ou votre OPCO.

Il est souhaitable de faire une demande de CPF dès votre admission à une formation. La demande de CPF peut se faire de façon autonome sans demande d’autorisation auprès de l’entreprise pour des formations sur le temps personnel ou de façon conjointe avec la Direction des RH de votre entreprise. Pour les demandeurs d’emploi, vous devez faire une demande auprès de Pôle Emploi ou d’un CEP (Conseiller en Evolution Professionnelle).


CPF DE TRANSITION PROFESSIONNELLE

Le compte personnel de formation (CPF) de « transition professionnelle » est destiné à accompagner un changement de métier ou de profession. Le dispositif est financé par votre Transitions pro régional, chargé également d’apprécier la pertinence des projets et d’autoriser leur réalisation.
Les opérateurs de conseil en évolution professionnelle (CEP) accompagnent les salariés dans le cadre de leurs projets de transition professionnelle : Pôle emploi, APEC, missions locales et Cap emploi et d’autres opérateurs régionaux.
La loi prévoit un accès au CPF de transition professionnelle pour les salariés démissionnaires, ainsi que la possibilité pour eux de bénéficier de l’assurance chômage.
Plusieurs conditions : avoir une ancienneté spécifique, avoir un projet de reconversion professionnelle nécessitant le suivi d’une formation ou de création/reprise d’entreprise.
La caractère réel et sérieux du projet devra être attesté par Transitions Pro. Le salarié démissionnaire devra obligatoirement être accompagné par un CEP pour élaborer son projet de reconversion professionnelle.


Demande d’information

DISPOSITIFS À L’INITIATIVE DE L’ENTREPRISE

FNE FORMATION

Depuis mars 2020, grâce au FNE-Formation renforcé, l'État finance les formations des salariés des entreprises en difficulté face à la crise. Objectif : intensifier l’accompagnement de l’ensemble des entreprises impactées par la situation actuelle, pour qu’elles anticipent leurs problématiques compétences et développent l’employabilité de leurs collaborateurs.


A noter:

  • L’aide varie en fonction de la taille de l’entreprise, favorisant les plus petites, et de sa situation (en AP, APLD ou en difficulté).
  • L’entreprise doit se rapprocher de son OPCO avant même le dépôt de sa demande de prise en charge afin de valider l’éligibilité des parcours de formation envisagés.

LE PLAN DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES

Le salarié peut prendre l’initiative de demander à suivre une formation prévue par le plan de développement des compétences de l’entreprise. La loi n’impose aucune procédure : la demande et la réponse sont formulées librement, selon les usages ou les dispositions conventionnelles qui peuvent exister dans l’entreprise. L’employeur est libre de refuser ou d’accepter.


PRO-A

La reconversion ou la promotion par alternance (ex-période de professionnalisation), dite Pro-A, vise à favoriser l'évolution professionnelle et le maintien dans l'emploi des salariés au travers d'un parcours de formation individualisé.
La Pro-A est mise en œuvre soit par l'employeur, dans le cadre du plan de développement des compétences de l'entreprise, soit par le salarié.
Le salarié qui souhaite bénéficier d'une reconversion ou promotion par alternance doit en faire la demande à son employeur de préférence par lettre recommandée avec avis de réception.


Votre contact Epitech Executive

profile

Cleasy Diatantu