• Articles
  • Satire vs fake news : Le Gorafi sensibilise à l’action citoyenne

Satire vs fake news : Le Gorafi sensibilise à l’action citoyenne

Découvrir l’univers du journalisme et sensibiliser aux conséquences de l’information et de la désinformation : tels étaient les objectifs de la journée découverte sur Le Gorafi organisée début mai par Epitech Digital, aux côtés de Sébastien Liébus, co-fondateur du site parodique.

Distinguer la satire de la fake news n’est pas chose aisée aujourd’hui, alors que cohabitent sur les réseaux sociaux mèmes et détournements d’un côté, deepfake et théories du complot de l’autre. Afin de montrer les dangers de la passivité et sensibiliser à l’action citoyenne, Sébastien Liébus s’est adressé aux étudiants d’Epitech Digital lors d’une journée découverte organisée le 5 mai. Le site parodique Le Gorafi, dont il est le co-fondateur aux côtés de Pablo Mira, est désormais incontournable, au point de provoquer parfois le trouble lors de la publication dans les médias traditionnels d’articles flirtant avec l’absurde.

Montrer les dangers de la passivité

Lors de son intervention, Sébastien Liébus a notamment exprimé son point de vue et évoqué divers sujets volontairement clivants afin d’initier les réactions et engager des débats. En poussant ainsi à la réflexion les étudiants d’Epitech Digital, celui qui se définit sur LinkedIn comme CEO stagiaire Gorafi News Network visait à montrer les dangers de la passivité et sensibiliser à l’action citoyenne.

Cette conférence d’une durée initiale de 45 minutes fut même victime de son succès : organisée dans les locaux d’Epitech Digital à Paris, et diffusée en direct à Nantes, Bordeaux, Lyon et Toulouse, elle aura finalement duré 2h, les étudiants impliqués étant bien rentrés dans le jeu du débat, source de remarques et questions, sollicitant encore l’invité du jour après son intervention.

Une fois ces débats tenus, le moment était venu de mettre en pratique une partie du savoir acquis et des prises de consciences réalisées lors de la conférence, au travers notamment d’un exercice de recherche sur les styles de rédaction utilisés par les quotidiens pour diffuser de l’information.

Les étudiants font parler leur plume

Dans un second temps, les étudiants des cinq villes d’Epitech Digital se sont mis à l’œuvre pour rédiger un article sur un sujet réel en adoptant le style de rédaction de leur choix, qui ne relevait pas nécessairement du style satyrique. L’article devait convaincre son auditoire au moyen de titres percutants, mais aussi cohérents avec le sujet et avec le contenu. À la fin de la journée, chaque ville a ainsi pu désigner son article gagnant. Un vote final réalisé par l’ensemble des membres de la pédagogie permit de désigner l’article gagnant parmi les cinq retenus.

Laetitia Granjon et Sadry Hilal sont les heureux lauréats de cet atelier d’écriture.

« L’intervention de Sébastien Liébus, sur l’évolution du journalisme reflétant celle de la société, était très intéressante et enrichissante. L’exercice d’écriture nous a permis de réunir deux de nos sujets de prédilection (le judo pour l’un et l’écriture pour l’autre) et de les mettre en commun, en s’appuyant sur l’intelligence collective. »

Laetitia Granjon

Nous vous proposons de découvrir leur article, en cliquant sur l’image ci-dessous :

CELA POURRAIT ÉGALEMENT

VOUS INTÉRESSER

Ne manquez pas toutes les actualités au sein du campus IONIS,
concernant l’école, nos étudiants, nos engagements…