Chief Digital Officer

Les nouvelles technologies et les innovations numériques font évoluer l’organisation des entreprises. Dans ce contexte, la transformation digitale ne se limite pas à la dématérialisation de leurs processus ou de leurs activités : elle entraîne des changements culturels et des enjeux stratégiques de management. Le Chief Digital Officer (CDO), souvent intégré au Comité de Direction, est la personne chargée de la transition numérique d’une entreprise. Il pilote la transformation organisationnelle en travaillant avec tous les services : opérations, RH, marketing, commercial, etc.

Le métier de Chief Digital Officer (CDO)

Le rôle du Chief Digital Officer (aussi appelé “Directeur de la Stratégie Digitale”) est de piloter la transformation digitale de l’entreprise, en mettant toutes les technologies du numérique au service de la performance organisationnelle globale. Souvent rattaché au Comité de Direction, le Chief Digital Officer a une visibilité sur toutes les fonctions d’une entreprise pour mettre en place ses actions transverses. Il définit la stratégie de transformation de l’organisation, pour qu’elle optimise son activité à tous niveaux, améliore ses performances, voire pour qu’elle développe de nouvelles sources de revenus par l’innovation
Le Chief Digital Officer occupe une position centrale. Son périmètre d’intervention impacte toutes les fonctions de l’entreprise : R&D, RH, marketing, finances, SI, services client, etc. Le Chief Digital Officer mène plusieurs actions dans le cadre de la gestion de projets de transformation par le numérique
  • l’analyse approfondie des besoins d’une entreprise en termes d’outils, de processus, de méthodes, de formation, etc., et une analyse des systèmesde décision, d’information et d’opération en place.

  • l’étude préalable de la faisabilité et la rentabilité des projets de transition numérique. Le Chief Digital Officer évalue les opportunités de croissance et mesure les risques avant de lancer le projet, en nourrissant sa réflexion par des veilles technologiques et concurrentielle ;

  • la détermination des orientations stratégiques ;

  • la mise en place et le suivi d’un plan d’actions, chacune respectant un degré de priorité pour que le processus de transformation organisationnel à moyen ou long terme soit facilité. La majorité des départements de l’entreprise sont alors impliqués ;

  • la mesure des résultats à partir de KPI(indicateurs de performance) et la création de reportings permettant de rendre compte de l’état de la transformation de l’entreprise. En cas de besoin, le Chief Digital Officer intervient également pour ajuster en cours de route les actions de transformation ;

  • le recrutement d’équipes ou la recherche de ressources externes pour assurer les projets de transition numérique.
La transition numérique est pour certaines entreprises plus critique et plus complexe que pour d’autres. La séniorité de l’équipe dirigeante, la peur du changement, ou l’infrastructure technique en place sont des exemples de facteurs qui déterminent la maturité de l’entreprise sur le digital. Moins elle est “mature”, plus l’ampleur de la mission du Chief Digital Officer est importante.
La transformation digitale d’une entreprise implique des changements très profonds qui impactent le quotidien des équipes : adoption de nouvelles logiques et réflexes de travail, appropriation de nouveaux outils, compréhension d’enjeux tels que la cybersécurité… Les collaborateurs peuvent exprimer un besoin d’accompagnement et de formation. Le Chief Digital Officer y répond en favorisant une bonne culture du numérique à l’échelle de l’entreprise. Il fait évoluer les mentalités et les modes de travail en considérant les risques managériaux, car la transformation digitale peut être vécue par les équipes comme une expérience difficile lorsqu’elle implique un certain ré-apprentissage.
De nombreuses entreprises considèrent que la transformation digitale est indispensable pour préserver leur compétitivité ou pour se développer sur les marchés. Le Chief Digital Officer s’appuie sur la transition numérique pour créer de la valeur et pour faire évoluer les business models des entreprises. S’il s’agit d’une fonction extrêmement stratégique, elle est parfois transitoire : le rôle du Chief Digital Officer prend un sens lorsque l’entreprise est confrontée à des défis de transformation, mais une fois que des nouveaux processus, outils, modes de travail, etc. sont mis en place, les enjeux digitaux sont gérés par d’autres responsables ou managers tels que le CTO (Chief Technical Officer).
Le Chief Digital Officer travaille au quotidien avec les principaux membres de la Direction des entreprises : DRH (Directeur des Ressources Humaines), DSI (Directeur des Systèmes d’Information), CTO (Chief Technical Officer), COO (Chief Digital Officer), etc.

Les compétences nécessaires pour devenir Chief Digital Officer (CDO)

La position stratégique du Chief Digital Officer et l’ampleur des changements qu’il met en place exigent des connaissances importantes aussi bien managériales, que techniques ou métier : il dispose de connaissances en management de transition et en management stratégique, notamment pour évaluer et piloter le changement organisationnel, il connaît les technologies informatiques, et il est un expert en gestion des données (big data, solutions de cloud computing, etc.).
Le Chief Digital Officer s’appuie sur des capacités d’analyse et de projection pour réaliser l’état des lieux d’une entreprise avant sa transformation digitale. Il doit en effet pouvoir identifier les pistes prioritaires, savoir les mettre en place par des actions pratiques, tout en maîtrisant les risques de chaque action.
Le Chief Digital Officer a besoin d’un certain leadership pour créer une dynamique de changement positive, et pour impliquer tous les collaborateurs dans le processus. Il fait également preuve d’empathie, d’ouverture d’esprit et d’une aisance communicationnelle pour accompagner toutes les parties prenantes dans leurs défis de transformation.
La fonction de Chief Digital Officer demande enfin des compétences liées à la gestion de projet : de la rigueur, de la méthode et un esprit organisé pour coordonner toutes les actions de bout en bout, en respectant les budgets et les délais déterminés par la DG. Il mène les missions de transformation les plus complexes avec enthousiasme grâce à sa culture des résultats.

Les perspectives d’évolution du Chief Digital Officer (CDO)

Le rôle du Chief Digital Officer étant par nature transitoire, cet expert du management stratégique ne peut pas toujours préserver ses fonctions après la transformation de l’entreprise. Toutefois, son haut niveau d’expérience sur des axes de travail de Top Management peut lui ouvrir des postes de Direction Générale.

Le salaire Chief Digital Officer (CDO)

Le salaire d’un Chief Digital Officer démarre à 80 000 euros brut annuel et peut dépasser les 300 000 euros pour ceux travaillant dans des grands groupes.

Les secteurs et les entreprises qui recrutent des des Chief Digital Officers (CDO)

Tous les secteurs d’activités voient dans la transformation digitale une opportunité ou une nécessité. Les entreprises des secteurs d’activités les plus porteurs sont amenées à recruter des Chief Digital Officer pour piloter leur transition numérique : les banques et assurances, la grande distribution, les industries, l’automobile, le BTP, l’énergie, etc. En règle générale, seuls les GAFA ou les “pure players” qui sont nés et ont grandi avec le numérique ne sont pas confrontés à des enjeux de transformation qui justifient le recrutement d’un Chief Digital Officer.

Vous souhaitez rejoindre Epitech Digital ?

Le Programme Global Digital vous intéresse ?
Vous souhaitez intégrer dès la rentrée prochaine notre établissement ?