• Articles
  • La préparation au Grand Oral pour les futurs étudiants d’Epitech Digital

La préparation au Grand Oral pour les futurs étudiants d’Epitech Digital

Le 21 avril dernier, les futurs étudiants d’Epitech Digital à Bordeaux ont eu l’opportunité de se préparer à l’une des épreuves du Bac tant redoutées, le Grand Oral, avec l’aide d’un coach spécialisé dans la prise de parole en public.

Le Grand Oral était la grande nouveauté du Baccalauréat en 2021. Cette épreuve a été conçue pour évaluer la capacité des élèves de Terminale à prendre la parole en public de manière claire, argumentée et convaincante. Elle permet également à l’élève d’utiliser les connaissances acquises liées à ses spécialités et de s’exprimer sur son projet d’études supérieures, voire sur son projet professionnel.

Cette épreuve n’est pas une évaluation de culture générale, ni un concours d’éloquence, ni un exercice d’improvisation. D’une durée de 20 minutes, l’oral se décompose en 3 temps : l’élève présente devant son jury une question préparée à l’avance et portant sur l’une de ses spécialités, puis répond aux questions des membres du jury pour terminer sur des échanges concernant le choix d’orientation de l’élève.

Le campus d’Epitech Digital à Bordeaux a proposé aux élèves de Terminale, inscrits à l’école pour la rentrée prochaine, de les préparer à cette épreuve du Grand Oral. Thomas Perron, dynamiseur de dialogue et coach pour les entreprises et porteurs de projet, a encadré les participants durant toute cette journée et a animé divers ateliers de préparation.

Témoignage de Thomas Perron, coach spécialisé dans la prise de parole en public

Pourquoi est-ce important pour les Terminales de participer à cet atelier ?

Culturellement, la France n’est pas un pays qui met à l’honneur l’oralité et le Baccalauréat, à part pour vous « rattraper », ne faisait pas exception. L’atelier proposé par Epitech Digital avait pour but de préparer au mieux les futurs bacheliers en démystifiant le rapport à la prise de parole en public.

Avec un coefficient 10 pour la voie générale et 14 pour la voie technologique, il faut activer le plus rapidement possible le mode « Préparation » pour être au point sur ses deux questions de l’exposé et être au clair avec son projet d’orientation.

Comment s’est articulée cette journée de coaching ?

L’atelier s’est déroulé autour de trois axes : (sur)vivre le Grand Oral / se préparer /maîtriser.

Les futurs bacheliers ont d’abord vécu le passage devant un public… et y ont survécu ! Réitéré tout au long de la journée, cet exercice a permis aux participants de se confronter à leurs émotions lors d’une prise de parole devant un public afin de leur permettre de les apprivoiser pour mieux les gérer le jour du Grand Oral. Grâce aux feedbacks de leurs pairs et expliqués grâce aux biais cognitifs, ils ont également découvert leurs habitudes et tics corporels ou de langage qu’ils devront limiter lors de leur passage devant le jury du Bac.

Nous avons traversé ensemble ces différentes étapes utiles pour passer à une deuxième période de travail dédiée à la mécanique du Grand Oral : la préparation au passage devant le jury ! Pour cette partie du coaching, nous avons passé en revue chaque étape « physique et intellectuelle » de l’épreuve et du Jour J : de l’appel de votre nom, à la page blanche quelques secondes avant de jeter ses notes et son plan, les premiers mots au jury, l’attaque de votre exposé, les réponses aux questions que le jury va vous poser, etc.

L’utilisation du feedback des pairs et des étudiants d’Epitech Digital, venus pour les soutenir, a permis de rendre la critique utile et a aidé les jeunes de Terminale à devenir conscients de ce moment codifié afin qu’ils en maitrisent tous les aspects.

Nous nous sommes amusés, dans un dernier temps, avec les contraintes et obstacles que les élèves rencontreront le jour J : le temps, la connaissance du sujet, les premières impressions, la méconnaissance du sujet par un des membres du jury, … L’objectif était alors de leur faire prendre conscience de ces difficultés afin qu’ils maitrisent au mieux leur zone d’inconfort.

Mieux connaitre l’épreuve, ses 2 sujets, mieux se connaitre face au Grand Oral étaient les buts de cet atelier. C’est aussi une journée pendant laquelle la pression disparait au profit du rire et de la confiance donnée et partagée par le groupe !

Quel est votre ressenti face à cette journée de coaching ?

Personnellement, j’ai aimé le sentiment de « cocon » autour de tous les étudiants présents, pré- et post-Bac. Ils ont, par leurs échanges et leurs évaluations des passages, fait progresser le groupe entier, moi y compris.

À 17-18 ans, le regard des autres et une certaine passivité sont les deux principaux ennemis présumés des futurs bacheliers. Je me donne comme objectifs personnels de faire accepter les imperfections, d’auto-ajuster les comportements et d’expliquer clairement une méthode pour préparer son passage devant le jury grâce à une préparation « consciente » ainsi qu’à la recherche d’un feedback de qualité.

CELA POURRAIT ÉGALEMENT

VOUS INTÉRESSER

Ne manquez pas toutes les actualités au sein du campus IONIS,
concernant l’école, nos étudiants, nos engagements…

Vous souhaitez rejoindre Epitech Digital ?

Le Programme Global Digital vous intéresse ?
Vous souhaitez intégrer dès la rentrée prochaine notre établissement ?