• Articles
  • Le numérique responsable au cœur du hackathon Onepoint

Le numérique responsable au cœur du hackathon Onepoint

En avril, des étudiants d’Epitech Digital ont eu l’opportunité de participer à la 2e édition du Hack Sprint de la société Onepoint, notamment à Bordeaux et Toulouse. La thématique de ces deux jours de travail collaboratif : le numérique responsable, un enjeu sur lequel le spécialiste de la transformation digitale souhaite s’engager et accompagner ses clients.

Le Hack Sprint Numérique Responsable s’est tenu à la Cité Numérique de Bordeaux-Bègles mais également à Paris, Lyon, Nantes et Toulouse et a rassemblé 150 étudiants de diverses spécialités (commerce, informatique, design, etc.). Carel et Lilian, deux étudiants de 1ère année à Epitech Digital à Bordeaux ont pu, à cette occasion, mettre en pratique les enseignements acquis durant leur formation. En effet, cet hackathon a fait écho à leur Journée de Découverte des Domaines dédiée aux enjeux d’un numérique responsable animée au mois de mars par Christophe LABARE, cofondateur et CEO de Generous Connect.

« On a souhaité participer à ce Hack Sprint Numérique Responsable d’abord pour pouvoir découvrir ce qu’est un hackathon en entreprise, en dehors de ce que l’on connaissait au travers de notre formation à Epitech Digital. On savait que cette opportunité était aussi humaine et que nous pourrions faire des rencontres avec les acteurs de la transformation digitale chez OnePoint. 

En plus, la thématique du Numérique Responsable ne nous était pas inconnue, car nous l’avions déjà abordée au cours d’un projet. La direction prise par le sujet et les intervenants nous ont permis de creuser plus en profondeur le sujet, tout en apportant notre part de connaissances. »

Carel et Lilian, étudiants de 1ère année Epitech Digital

Un serious game pour aborder les enjeux du numérique responsable

Durant deux jours, les étudiants ont travaillé en équipe sur la conception d’un serious game afin d’aborder les six thématiques du numérique responsable recensées par Onepoint :

  • L’accessibilité et la fracture du numérique
  • L’éthique et la protection des données personnelles conformément à la réglementation RGPD
  • Les achats responsables et respectueux de l’environnement
  • L’addiction et l’isolement social que constitue la dépendance au numérique
  • Le cyberharcèlement et toutes les formes de violence en ligne
  • La sobriété des usages numériques
  • La gestion de la fin de vie des équipements

Un hackathon aux diverses approches

Animé par Marie BIDET, facilitatrice et cheffe de projet, le Hack Sprint a pu compter sur l’expertise des professionnels accompagnateurs afin d’aider les étudiants dans la création de leur serious game. Gamification, storytelling, ressources humaines, echerche et développement (R&D), design thinking, Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), … Autant de domaines qui ont pu être abordés par l’équipe encadrante de cet hackathon composée de Lionel NICAUD, Charlaine CRUTZ, Alexandra DELMAS, Nicolas BERRY, Bertille MADÉORE.

Les groupes d’étudiants ont également pu suivre des masterclass thématiques au cours de ces 2 jours afin de mieux cerner les attentes et d’avancer par étape dans la conception de leur solution.

L’évènement s’est conclu par une présentation des solutions par chaque équipe. Le Prix national de la Gamification fut décerné à une équipe bordelaise dont un étudiant d’Epitech Digital faisait partie.

Témoignages des étudiants Carel et Lilian

  • Quels bénéfices retirez-vous de cet événement chez Onepoint ?

« Cet hackathon nous a permis d’approfondir nos connaissances sur la thématique du numérique responsable. Sur le plan humain, nous avons appris à travailler efficacement dans un temps réduit avec des personnes de profils différents que nous ne connaissions pas avant. Cet exercice nous a appris à écouter et communiquer au sein d’un groupe afin d’avancer au mieux sur notre projet. Nous avons aussi étoffé notre réseau professionnel avec des personnes bienveillantes du secteur de nos études. »

  • Quelles solutions avez-vous proposées ?

Lilian : « Nous avons proposé un jeu de plateau dans lequel les pions retracent le cycle de vie des appareils électroniques, l’objectif étant de répondre justement aux questions posées afin d’amener son pion à la zone de recyclage, synonyme de victoire. Le but de ce jeu est de sensibiliser les participants au cycle de vie des appareils électroniques et la pollution engendrée par ce processus. »

Carel : « Nous avons imaginé un jeu de carte qui a pour but de sensibiliser aux fakes news et à l’importance de contrôler la véracité d’une information diffusée sur internet. Dans ce jeu, nous incarnons un journaliste qui débute sur les réseaux sociaux et qui doit acquérir les 10 000 followers afin d’obtenir la certification de son compte pour gagner la partie. Chaque carte piochée comporte une information, c’est alors au joueur de vérifier si elle est vraie ou fausse. Une bonne réponse permet d’obtenir une récompense : followers, astuce de vérification, etc. »

« Ce fut une très bonne expérience, enrichissante tant au niveau des connaissances que des rencontres. On a pu faire valoir nos compétences tout en profitant de celle des autres étudiants avec qui nous avons participé. C’était un évènement très agréable à vivre. »

Le hackathon toulousain en image

CELA POURRAIT ÉGALEMENT

VOUS INTÉRESSER

Ne manquez pas toutes les actualités au sein du campus IONIS,
concernant l’école, nos étudiants, nos engagements…

Vous souhaitez rejoindre Epitech Digital ?

Le Programme Global Digital vous intéresse ?
Vous souhaitez intégrer dès la rentrée prochaine notre établissement ?