Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      La Route du Coding club en Occitanie – Étape montpelliéraine

      08.02.19

      Comme à Toulouse, le Combi Volkswagen estampillé Coding Club parcourt les routes de la région montpelliéraine. A son bord : des étudiants d’Epitech qui veulent transmettre leur passion du code à des lycéens et des collégiens, et Anthony Seignez, chargé de communication d’Epitech Montpellier et conducteur du Combi Volkswagen.

      « Ah mais c’est comme Scratch ! » s’exclame Noa, élève de 3ème au Collège de l’Etang de l’Or de Mauguio, une ville de la région de Montpellier. S’il connaît bien ce logiciel d’apprentissage de la programmation, c’est parce qu’au collège désormais, les élèves apprennent l’algorithmique en mathématiques, ce qui leur permet d’avoir quelques bases pour bien commencer la programmation par la suite.

      Susciter des vocations pour la programmation

      Aujourd’hui, Noa et son camarade de classe Diego ont franchi les portes du Combi Volkswagen pour découvrir la logique de la programmation pendant une heure avec des jeux ludiques. Ce sont Léo et Alexis, tous les deux en première année à Epitech Montpellier, qui vont coordonner les ateliers de Coding Club de la journée. Le but ? Susciter des vocations pour la programmation et transmettre leur passion du code.

       

      Le Combi Volkswagen a passé la matinée sur la pelouse du Collège de l’Étang de l’Or de Mauguio.

       

      Les élèves du collège de l’Étang de l’Or qui se sont inscrits sont déjà à peu près tous intéressés par la programmation et le code. Jules par exemple, lui aussi en classe de troisième, voudrait pourquoi pas être développeur plus tard. Il a décidé de suivre cet atelier pour découvrir encore plus le code.

      Transmettre aux novices, c’est l’ADN d’Epitech

      Il se débrouille très bien et va de niveaux en niveaux sous les conseils d’Alexis. « Quand tu bloques, n’hésites pas à dire à voix haute ce que tu veux faire, et tu trouveras tout seul la solution à un problème » suggère l’étudiant d’Epitech, car tout le monde à une idée de ce qu’il veut faire dans la tête lorsqu’il code, mais en le disant à voix haute, ça permet de conscientiser cette idée et donc de la comprendre »

       

      Les étudiants d’Epitech aiment transmettre leur passion de la programmation aux plus novices.

       

      C’est l’une des méthodes données par les troisième années d’Epitech aux nouveaux pour les aider. « Les troisièmes années ont même acheté un canard en plastique pour pouvoir lui parler quand ils sont face à des problèmes, raconte Alexis, et d’ailleurs ils font la même chose chez Google ! » Car si chez Epitech, il n’y a pas de professeur mais seulement des encadrants, les étudiants s’entraident beaucoup entre eux. C’est dans la logique de l’école que de transmettre aux plus novices que soi.

      Léo et Alexis par exemple, les deux intervenants de cette journée itinérante en Combi Volkswagen, travaillent tout le temps en binôme. Alexis raconte : « dès que je suis chez moi et que je bloque, je l’appelle et d’un seul coup, en même temps que je lui explique mon problème, je comprends tout seul la solution ».

      « Une fois qu’on a compris la logique, c’est bon ! »

      C’est tout à fait la pédagogie par projets d’Epitech : découvrir et apprendre par soi-même et les autres. « Et en plus, ça marche ! rigole Léo, j’ai appris plus en troisième journée de Piscine que mes potes en une année à la faculté d’informatique. Ici on aime ce qu’on fait, on va en cours avec plaisir, et on aime transmettre et former les plus jeunes. D’ailleurs, c’est grâce à un Coding Club comme celui-ci que je suis entré à Epitech ! ».

       

       

      A l’intérieur ou à l’extérieur du Combi Volkswagen… pour découvrir la programmation la seule chose nécessaire c’est un ordinateur !

       

      Pendant une heure, les collégiens sont plongés dans les ordinateurs prêtés par Epitech pour l’occasion. « Ce n’est pas facile à comprendre au début, mais une fois qu’on a compris la logique, c’est bon », explique Joachim, un autre élève de 3ème. Il prend en main le logiciel assez facilement, « c’est parce que je joue beaucoup aux jeux vidéo » rigole-t-il.

      Si le Combi Volkswagen a pu accéder à la cour du Collège de l’Étang de l’Or, c’est grâce à l’initiative du Pôle Jeunesse et Médiation de Mauguio. Initiée par la ville de Mauguio, ce service public est un lieu d’accueil qui a pour mission d’encourager le vivre-ensemble des jeunes du territoire. Organisation d’évènements, d’animations, et espace d’accompagnements pour les jeunes, le Pôle Jeunesse et Médiation s’est intéressé à l’initiative d’Epitech et a même proposé que le Combi s’installe sur ses lieux pour un après-midi d’ateliers de programmation.

       

      Au Pôle Jeunesse et Médiation de Mauguio, même les encadrants se laissent tenter par un atelier de programmation !

       

      Le tour du Combi Volkswagen n’est pas encore prêt d’être terminé puisque les mairies des villes autour de Montpellier veulent elles-aussi proposer des ateliers d’apprentissage de code dans différents lieux. A Castelnau-le-Lez par exemple, le Combi va passer dans des maisons de proximité, sur des places publiques, et dans des écoles de la ville. « Le but est vraiment de démocratiser le code et la programmation, qui sont des choses que personne ne comprend vraiment. Nous, on veut montrer que ce n’est pas si difficile que ça ! » explique Anthony Seignez.

      « Ce que j’aime dans ce projet, c’est qu’on a réussi à allier le vintage du Combi Volkswagen, à l’innovation de la programmation ! »

      s’enthousiasme le chargé de communication d’Epitech Montpellier.

      Et vous ? Est-ce que ça vous dirait de tenter l’expérience ? Pour ne rater aucune information sur les prochaines dates de Coding Club, rendez-vous sur le site internet de l’initiative made in Epitech !