Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      Elle, c’est Garance

      29.10.14

      Garance-Vaugier-Epitech-Rennes-1.jpg

      Garance Vaugier ne passe pas inaperçue dans les locaux d’Epitech à Rennes : son jeune âge combiné à sa maturité font sensation. L’école est heureuse de la compter en son sein et inversement, elle-même est heureuse d’en faire partie.
      Interview.

      Est-ce que tu peux nous expliquer ce que tu as fait avant d’arriver à Epitech l’an dernier ?

      De la maternelle à mon année de seconde, j’ai suivi la pédagogie Montessori, pédagogie proche de celle d’Epitech dans la mesure où tous nos exercices nous étaient donnés au début de l’année et que nous les gérions à notre rythme. C’est grâce à ces méthodes d’enseignement que j’ai été en mesure de sauter trois classes (…) J’ai obtenu mon bac avec mention assez bien à 15 ans tout juste, ce qui a fait de moi la plus jeune bachelière de l’académie de Rennes sur mon année.

      Pourquoi avoir choisi de t’orienter vers l’informatique en général ?

      Je n’ai jamais été très exposée aux jeux vidéo, je n’ai jamais eu non plus d’ordinateur personnel avant Epitech et malgré le fait que mon père soit référenceur de sites internet, ce n’est pas par lui que j’ai été initiée à l’informatique. La seule expérience que j’ai eue en “code” fut la rédaction de programmes sur ma calculatrice à partir de la première. J’ai écrit mon premier programme pour exécuter une formule de mathématique que je trouvais plus simple que celle enseignée, mais qui nécessitait une boucle. Puis je suis vite passée à plus complexe. Le programme qui m’a pris le plus de temps était un gestionnaire de personnage de « Donjons et Dragons ». J’avais aussi réussi à faire un « snake » avec des « sprites », et j’avais converti tous mes cours de mathématiques et de physique en programmes.

      Et pourquoi Epitech ?

      J’ai choisi Epitech plus particulièrement pour la pédagogie et l’ambiance qui règne dans l’école. Je me suis rendue compte très vite que c’était en fait très exactement ce que je recherchais. Les horaires qui me rebutaient étaient en réalité plus de temps à passer à programmer et à échanger avec ses camarades. J’ai vite compris que cela ne deviendrait jamais une corvée et je me rends compte aujourd’hui que rien n’aurait pu être mieux qu’Epitech comme orientation post-bac.

      Comment as-tu trouvé cette 1ère année à l’école ?

      Parfaitement à la hauteur de mes espérances. Tout au long de l’année et encore maintenant, c’est le bonheur d’aller à l’école. Mes notes sont loin d’être parfaites, mais j’apprends beaucoup de choses et je passe de super moments. Ma partie préférée a été ma Piscine, j’ai d’ailleurs hâte d’être à la prochaine. J’ai fait de super rencontres et de manière générale, je me suis éclatée.

      En cette 2ème année, tu es passée AER, en quoi consiste cette activité ?

      J’ai été engagée par l’école pour mon stage en tant qu’Assistante Epitech Région. En ce moment, j’encadre la piscine de la promotion 2019. C’est à moi et à mes collègues que les nouveaux élèves de cette année peuvent poser leurs questions et nous devons les aiguiller. Parallèlement à cela, nous organisons des évènements pour mettre de l’ambiance, des batailles de Nerfs, des jeux… Ma Piscine a vraiment été mon moment préféré l’an dernier, j’essaye de faire en sorte qu’eux aussi aient la meilleure expérience possible. Une expérience que je trouve extrêmement enrichissante, quelque chose que j’avais très envie de faire depuis mes débuts à Epitech. Les AER sont au centre de la pédagogie et je suis très heureuse de pouvoir en faire partie. Je fais de mon mieux pour aider les nouveaux tek1 (les première année, Epitech promo 2019, ndlr) et leur communiquer ma bonne humeur.

      P.S. : vous pourrez trouver très bientôt sur le site d’E-mma l’interview intégrale de Garance : http://e-mma.epitech.net/