Informations
    Actualités & évènements
      Loading...

      L’Epitech Winter School 2018

      2 février 2018

      Epitech-Bootstrap-IoT-Winter-School-2018-1.jpg

      La Winter School d’Epitech dont c’était la troisième édition cette année a été, une fois encore, un grand moment. Ces programmes de 2 semaines, hiver comme été, réunissent des étudiants venus du monde entier, pour prendre en main des technologies orientées IoT au sein du Hub Innovation de l’école. Arrivés timides, les 18 participants sont repartis avec un grand sourire du Hub Innovation de l’école, le 2 février.

      Le tour du monde

      Les étudiants de la Winter School 2018 étaient majoritairement issus des universités partenaires de l’école. Les étudiants coréens de la Keimyung University (KMU), les étudiants russes de la Tomsk State University of Control Systems and Radioelectronics (TUSUR) – toutes deux partenaires de l’école – et un représentant de la California State Polytechnic University en sont repartis avec le sourire certes mais aussi un « certificate of completion » à la suite de la présentation de leurs projets IoT, sans oublier des « goodies » made in Epitech et beaucoup de souvenirs.

      Epitech-Bootstrap-IoT-Winter-School-2018-pic-first-day.jpg

      Un programme chargé

      Les étudiants étaient accompagnés par l’équipe du Hub Innovation et l’association étudiante qui l’anime aussi, composée d’étudiants de l’école passionnés d’innovation : POC, comme Proof of Concept. Flavian Gonthier (promo 2021 et président de l’association) qui avait déjà œuvré comme encadrant l’été dernier pour la Summer School 2017, nous détaille comment s’est déroulée celle de janvier : « Les deux premiers jours, ils ont appris des notions d’électronique, on leur a fait faire quelques exercices pour les familiariser avec ce domaine, montré comment fonctionnait un Arduino par exemple ». Après ce tour des possibilités, en fonction de leurs créativité et appétences, les étudiants internationaux ont commencé à développer leurs projets.

      Epitech-Bootstrap-IoT-Winter-School-2018-mid-day.jpg

      Project-based learning

      Flavian précise qu’« ils ont avancé comme tout étudiant Epitech apprend à le faire : on a un problème, on cherche la solution d’abord soi-même ; s’ils avaient vraiment du mal, on venait leur donner des conseils mais sans leur fournir la réponse, bien sûr : c’était à eux de trouver. Sauf pour des questions très techniques, là, évidemment, on les aidait ».

      Concrets et connectés

      Le dernier jour de cette Winter School, six projets ont été présentés. Des très concrets, comme celui des sonneries de téléphone pour avertir quelqu’un comme un Coréen qui ne parle pas un mot de français que son plat est prêt à la cafétéria – à partir d’un Arduino Nano -, des objets pour faciliter les déplacements des aveugles, des systèmes pour se protéger des voleurs… ainsi qu’une poubelle connectée, conçue par le groupe de Catoi Umdi : « Dès que tu envoies quelque chose sur la poubelle, celle-ci va s’ouvrir avant que le projectile ne touche la cible. Comme ça tu peux faire des paniers de basket sans bouger de ta chaise ! On n’a pas pu finir le projet comme on voulait… Mais j’étais la pour m’amuser, donc aucun regret ! ».

      Epitech-Bootstrap-IoT-Winter-School-2018-pic-last-day-2.jpg

      Fruits of the loop

      Cet esprit à la fois ludique et pertinent a soufflé aussi sur le groupe de Juyfuyf Lee, leur projet a d’ailleurs soulevé bien des sourires pendant leur présentation au Hub Innovation : « Nous, on a construit un “piano fruits”. Dès qu’on touche l’un des fruits, un son en sort. Il existe déjà un projet similaire avec une banane (le piano banane), nous on a choisi d’autres fruits comme la pomme ou la mandarine ». Un projet en plein dans le mantra d’Epitech : « work hard, play smart and have fun ».

      Travail et tourisme

      Joignant l’utile à l’agréable, les étudiants étrangers ont évidemment visité Paris et quelques-unes de ses étapes obligées, Tour Eiffel, Opéra Garnier, le Louvre… Les étudiants en ont profité pour échanger un peu sur les traditions culturelles propres à chacun : « On leur a fait déguster différents vins français, on leur a fait goûter nos restaus coréens français… Eux nous ont ramenés des nouilles piquantes instantanées et nos palais n’étaient pas prêts… (rires) ».

      Epitech-Bootstrap-IoT-Winter-School-2018-pic-Paris.jpg

      Les légendes urbaines

      De leur côté, les étudiants étrangers se sont sentis bien accueillis à l’école. Catoi nous confie que « l’expérience Epitech est super intéressante. Et visiter Paris l’est tout autant… C’étaient des super bons moments. J’avais déjà voyagé à Los Angeles, mais je voulais connaître la culture européenne. J’avoue que j’avais un peu peur de venir à Paris, on m’avait dit que c’était une ville dangereuse… ».

      Epitech-Bootstrap-IoT-Winter-School-2018-pic-corean-students.jpg

      Des étudiants comblés

      « L’ouverture d’esprit d’Epitech et de ses étudiants est vraiment incroyable. Ils ont répondu à toutes mes questions. Quand je leur demandais, j’obtenais toujours des réponses, toujours gentilles. Ça m’a vraiment touchée, ils ont été aux petits soins avec nous au Hub Innovation ! ». Lee confirme, « on a fait tellement de choses en seulement deux semaines… Epitech nous a beaucoup apportés ! La visite à Paris, les touristes, les expériences… J’ai vraiment adoré ».

      Epitech-Bootstrap-IoT-Winter-School-2018-pic-last-day.jpg