Le réseau national :

Les ambassadeurs du design thinking

Deux éminents représentants de la société IDEO, société la plus reconnue en matière de design thinking, sont venus nous parler de cette méthode de conception lors d'une conférence organisée par TheFamily, lundi 14 octobre.

Partie pour être une rencontre en petit comité, la demande pour y assister a été telle que l'accélérateur de start-ups a fait appel à un autre grand amateur de la méthode en question, Emmanuel Carli, directeur général d'Epitech.


EC BB HI.jpg

Réunis sur le campus de l'ESME Sudria Paris Montparnasse en partenariat avec Epitech, Blaise Bertrand - partenaire associé et directeur de la branche design industriel au siège d'IDEO à Palo Alto - et Heidi Isern - Business Development Lead - ont donc pu parler design thinking devant un parterre conquis.


Le discours et la méthode

Si l'on cherchait à traduire « design thinking » en français, il faut se souvenir de la notion anglo-saxonne du terme : le design comme méthode de conception.

Une méthode née sous l'impulsion notamment d'Herbert Alexander Simon qui fut professeur notamment à la Carnegie Mellon University et qui s'est répandue, depuis, loin de son terrain universitaire initial et du campus de Stanford en particulier, touchant tous les secteurs professionnels, du management au marketing, de l'engineering au business.

Avant-gardiste dans les années 70, le design thinking a été popularisé à partir des années 80 et s'immisce aujourd'hui à peu près partout, surtout après une décennie au cours de laquelle Apple, par exemple, a imposé son modèle.

Pour le résumer très succinctement, le « design thinking » envisage tout processus de production comme le résultat d'une démarche multidisciplinaire, qui engage les dimensions technologique et business dans un dialogue constant, le tout dans une approche visant l'innovation au bénéfice de l'utilisateur.





schema dt (1).jpg

Casser les habitudes métier

Autrement dit, le design thinking met autour de la même table techniciens, marketeurs et designers, pour casser les codes et trouver ainsi les pistes de l'innovation. La formule gagnante étant de toujours réunir faisabilité du projet (technologie), viabilité (business) et désirabilité (consommation). Pour confronter les hypothèses à la réalité des usages, puisque tel est le cœur de la méthode.

IDEO, la société phare du design thinking a d'ailleurs et évidemment travaillé avec Apple comme avec Nike, Pepsi, Microsoft entre nombreuses autres...

Une méthode féconde et dont les émanations d'Epitech - Epitech Innovation Hub ou Discovery Innovation Lab - et ses partenaires tel l'incubateur Creative Valley et évidemment évidemment TheFamily ne manquent jamais de s'inspirer.

Tous partenaires et mobilisés pour l'innovation en France.

  • Catégorie Evénements
  • Posté le 21/10/2013
  • Lien