Le réseau national :

Les rois du hackathon

Hackathon-GEN-Lorraine-Epitech-1.4.jpg

Des étudiants d'Epitech à Nancy sont des récidivistes : après avoir gagné le hackathon du Grand Nancy en février, fraîchement diplômés de l'école (promo 2014), ils viennent de remporter celui du Grand Est Numérique (GEN) Lorraine.
Ces champions du challenge et tout frais Anciens sont Florent Bennani, Yannis Berrouag, Hugo Meloni, Alexis Gahon et Pierrick Libert.

C'était où ?

Cet hackathon d'automne, du 10 au 12 octobre, s'est tenu dans ce très bel endroit qu'est le Tcrm-Blida. Ce « Tiers lieu de production et d'innovation artistique et numérique » est un point de convergence entre start-up digitales, création artistique et de jeux vidéo et médias, dans le cadre de l'agglomération messine.

Hackathon-GEN-Lorraine-Epitech-diaporama.jpg

Comment et pourquoi

Cet hackathon du GEN Lorrain n'a pas dérogé à la règle de ces marathons de la programmation. Le temps imparti à cette course de fond pour sortir un prototype à présenter au jury était le même que d'habitude : 48h, pas une de plus.
Son thème était l'exploitation des données publiques partagées, thème plus connu sous son appellation anglo-saxonne : l'opendata.

L'intérêt de l'opendata

L'opendata désigne une dynamique collective qui vise à mettre les données numériques et publiques à disposition de tous. Autrement dit : l'information pour tous, entendue au sens large du terme. Grand activiste de l'opendata, l'inventeur du lien hypertexte Tim Berners-Lee pense que cette ouverture va renforcer les relations entre les citoyens et les institutions.
Dans ce domaine, l'échelle de l'agglomération semble constituer le levier ni trop restreint ni trop vaste pour enclencher le mouvement le plus propice. Encore faut-il savoir utiliser ces données, leur donner du sens et les traduire en service citoyens.
C'était tout le thème de cet hackathon.

ezCity

ezCity-Hackathon-GEN-Lorraine-Epitech.jpg

Le projet d'appli de Florent, Yannis, Hugo, Alexis et Pierrick s'appelle ezCity - on note le jeu de mots sur « La ville facile ».
ezCity veut, en se servant de la géolocalisation, pouvoir proposer beaucoup plus de services aux habitants quand il faut, où il leur faut. Et inversement, de la base au « sommet », ezCity sert à faire remonter l'information bien plus rapidement aux services locaux par les utilisateurs, pour les alerter à propos de tous types d'incidents.
En d'autres termes, fluidifier la communication entre administration et administrés... « Easy » ?

  • Catégorie Nancy
  • Posté le 21/10/2014
  • Lien