Le réseau national :

Global Game Jam : pour l'amour du jeu vidéo

Global-Game-Jam-2014-1.jpg

Ce week-end, du vendredi soir 24 au dimanche 26 janvier, Epitech Paris, Toulouse et Nancy ont accueilli pour la première fois la Global Game Jam (GGJ). Cet événement se déroule sur 48 heures partout  dans le monde ; une sorte d'hackathon sans prix ni jury, conçu pour le seul amour du développement de jeux vidéo. Le but de ce challenge est de remettre un prototype le plus abouti possible en ce laps de temps très court, fruit d'un travail d'équipes improvisées réunissant développeurs, game & sound designers, graphistes etc.

L'édition 2014 a réuni 488 sites répartis entre plus de 70 pays et plus de 20 000 participants, dont 90 à Epitech. « Nous ne voyons pas les choses telles qu'elles sont, nous les voyons tels que nous sommes » était le thème retenu cette année, que les participants ont découvert au début de la compétition.

Sortir des sentiers battus

En introduction, Richard Lemarchand, game designer reconnu, a rappelé en visioconférence  que le but de cette GGJ était, comme pour les éditions précédentes, de ne pas décliner des jeux déjà édités ou de genres bien identifiés. Au contraire, les organisateurs mettent tout en œuvre  pour inciter les participants à sortir des sentiers battus et penser « out of the box ».

La bonne humeur contagieuse de l'événement s'est poursuivie, malgré la fatigue, jusqu'à la remise des projets dimanche soir.
Quelques-uns sont visibles ici, et 4 286 jeux ont été présentés à travers le monde.

GGJ-trombi.jpg

En parallèle de l'événement, Epitech accueillait la finale nationale de Viens Créer Ton Jeu, pendant laquelle 42 lycéens, après des présélections dans toute la France, étaient invités retrouvaient à Epitech Paris pour apprendre à créer leur jeu vidéo durant un week-end.

  • Catégorie Evénements
  • Posté le 29/01/2014
  • Lien