Le réseau national :

Le code au féminin

Code-for-Girls-Nancy-Epitech-1.jpg

Epitech à Nancy a co-organisé Code for Girls ces 15 et 16 novembre. Code for Girls est un week-end d'initiation et de découverte de la programmation web à destination des femmes.

Basta les clichés

La gente féminine peut, à force de représentations pas toujours vraies pour ne pas dire fausses de l'univers informatique, s'en sentir très éloignée. C'est tout l'objet des multiples actions actuelles concernant la place des femmes dans le digital.

Jeunes filles digitales

Epitech a d'ailleurs soutenu activement la constitution d'une association issue des rangs étudiants de l'école. Son nom est E-mma et l'association lutte contre ces préjugés pour changer la donne actuelle. Déployée au sein du réseau national Epitech des 12 écoles depuis la rentrée de septembre, toutes les villes ont leurs adhérents, ainsi de Garance Vaugier à Rennes.

Toutes ensemble

Code for Girls a été co-organisé avec Femina Tech. Cette structure est née cette année de la volonté d'un groupe de femmes, et d'hommes aussi, issus de différents horizons du secteur numérique qui veulent aller plus loin que les clichés.
Meshwork de même que le Grand Nancy, le Sillon Lorrain et Lor'N'Tech s'y sont associés pou mieux soutenir l'événement.

Code-for-Girls-Nancy-Epitech-diaporama.jpg

Paroles de Girls

Selon Sophie, cadre dans la finance, « je suis venue à Code for Girls parce que je pense que ça peut m'être utile dans mon travail de tous les jours et parce que nous sommes aussi des parents qui ont des enfants, ceux qu'on appelle justement les digital natives. Pour moi, il faut se familiariser avec un cadre qui sera peut-être et sûrement le cadre quotidien de nos enfants. Il faut comprendre cet univers pour partager avec eux et éventuellement savoir les guider vers une carrière prometteuse. »

Catherine

« Je suis graphiste et je fais des sites web depuis maintenant quinze ans, je suis d'abord venue à Code for Girls pour voir si je n'avais pas trop perdu les fondamentaux, ce week-end m'a rassurée (...) Il faut inciter les filles à mettre les mains dans le cambouis, prendre en main y compris le code, aller voir ce qu'il se passe au niveau de la "mécanique". Il faut que les filles osent y aller. »

Anaïs

« Je sors de 4 ans d'études dans une école de communication et ce week-end, étant donné qu'on a touché un peu à l'infographie, au digital, la construction de blog, les réseaux sociaux etc, m'a permis d'aller plus loin, notamment sur le webdesign, compétence très demandée sur le marché et hyper en lien avec ma formation... Code for Girls a été une super expérience, j'ai appris plein de choses qui, de loin, peuvent paraître très compliquées. Le premier jour on aborde les bases et petit à petit, en acquérant les « premiers termes » de code, on comprend que ça ne l'est pas vraiment. C'est vraiment un week-end à faire, surtout dans notre contexte : une société qui se digitalise devant nous. »

De Nancy à Paris

Ce sujet de la place des femmes dans la société numérique est une cause partagée au sein du réseau Epitech de même que sur tout le Campus Technologique IONIS Education Group - Kremlin - Bicêtre. Entre autres nombreuses actions à venir et en attendant l'année 2015, on notera la journée du 12 décembre prochain, quand des bloggueuses mode et techno visiteront le campus.

  • Catégorie Evénements
  • Posté le 19/11/2014
  • Lien