Le réseau national :

Epitech remporte le Steria hacking challenge

Steria-hacking-challenge-2014-1.jpg

Dans la nuit du 21 mars s'est tenue la deuxième édition du Steria Hacking Challenge, le concours de hacking éthique. C'est l'équipe Epitech, « Crêpes au jambon », composée de Lucas Philippe, Marc-Etienne Barrut (tous deux promo 2016 à Epitech Lyon), Victor Olivieri (promo 2017 à Lyon), Charles Alexis Vangysel et Antoine Kepeklian (tous deux promo 2016 à Epitech Paris), qui s'est brillamment illustrée devant 33 autres équipes représentant 16 écoles.

D'autres étudiants, qui n'ont pas démérité, étaient dans d'autres équipes. D'Epitech Rennes, Alexis Bertholom (promo 2018), Manon Hubert, Marc Le Labourier et Julien Thébaut (tous les trois promo 2017), Thomas Fontaine, Joran Hervé et Kévin Platel (tous trois promo 2016) ont fait le déplacement. De Toulouse sont venus Daniel Mercier, Kévin Soules, tous deux promo 2017, ainsi que Quentin Roland-Gosselin de la promo 2016.

Un concours inter-écoles réservé aux étudiants spécialisés en sécurité informatique

Le principe de ce challenge est le suivant : durant toute une nuit, des équipes d'étudiants, composées des futurs cracks de la sécurité IT, concourent lors d'un Capture The Flag (CTF) pour résoudre les épreuves en lien avec les grands domaines de la cyber-sécurité - cryptographie, cracking, forensic, stéganographie et web (*).

L'objectif est d'exploiter toutes leurs connaissances et compétences autour des enjeux de la cyber-sécurité et de la cyber-défense pour déjouer les systèmes, décrypter les indices cachés dans les épreuves et remporter le maximum de points.

Une nuit pour être le meilleur

Dès 18h30, le directeur général de Stéria a accueilli les 170 étudiants, expliqué le déroulé du challenge et les règles du jeu : les festivités ont pu alors débuter.
A 22h, chacune des équipes s'est installée dans la salle qui lui était réservée au sein du Green Office : à  chaque équipe son espace. A 22h30, le CTF a été lancé : c'était parti pour une nuit de challenges !

Les équipes ont enchaîné les épreuves et tenté de résoudre le maximum de challenges, le tout sous l'œil attentif des experts Sécurité dont Pierre Alexandre Louyot, Tech'mentor de l'Epitech Innovation Hub / Digital Security.

6h30 : gong de fin, le CTF est terminé, les PC sont éteints, le jour se lève, tous les étudiants ont rendez-vous pour un petit-déjeuner bien mérité.
7h : remise des prix et un constat : l'équipe Epitech « Crêpes au jambon » a réussi la recette du succès.

Diaporama-Steria-hacking-challenge-2014-1.jpg

 

Un challenge qui s'inscrit au cœur des problématiques de la cyber-sécurité

Le hacking éthique consiste à aider les entreprises ou organisations à prendre des mesures préventives contre les attaques malveillantes en attaquant le système lui-même, tout en s'engageant à ne pas mener d'actions destructives et à respecter les limites légales.
Les métiers qui lui sont associés sont les suivants : consultants SSI, auditeurs technique, auditeurs tests d'intrusion.

Quelques mots clé de la cyber-sécurité

  • cryptographie n.f. : discipline de la cryptologie s'attachant à protéger des messages en s'aidant de secrets ou clés.
  • cracking n.m. : art de casser les protections d'un programme qui se veut sûr.
  • forensics n.f. : technique permettant de retrouver et prouver les agissements d'un pirate en reconstituant la scène du crime.
  • stéganographie n.f. : consiste à faire passer inaperçu un message dans un support audio-visuel inintelligiblement à autre que qui-de-droit.
  • social engineering n.f. : forme d'acquisition d'informations, pour obtenir d'autrui, un bien, un service ou des infos clefs.
  • Catégorie Evénements
  • Posté le 24/03/2014
  • Lien