Le réseau national :

Le Web Summit 2015

WebSummit-2015-Epitech-LeCafeduGeek-Codowl-1.jpg

Le Web Summit à Dublin, certainement le plus grand rassemblement européen de start-up, s'est déroulé la semaine dernière. Networking géant dans une bonne humeur générale et conférences de haut niveau étaient au programme. Epitech y avait, en plus de certains de nos étudiants exposant leur projet, deux "envoyés spéciaux" en la personne de Clément Jean et Léo Thévenet, tous deux de la promo 2018 à Epitech Montpellier et qui aliment leur Café du Geek. Ils nous racontent ce séjour chargé en contacts et nouvelles idées.

Des start-up et des moutons

« Commençons en parlant chiffres. Le Web Summit 2015, c'est 2141 startups, 1000 speakers, presque autant de conférences, 42 000 professionnels, 21 thèmes, 1231 médias, 1000 investisseurs du monde entier et aussi... 21 moutons dans un champ avec un ours géant ! ».

WebSummit-2015-Epitech-LeCafeduGeek-Codowl-diaporama-1.jpg

Land of opportunities

« Le Web Summit est un salon extraordinaire, il offre la possibilité de rencontrer des milliers de start-up toutes aussi intéressantes les unes que les autres, de faire des soirées de networking où les cartes de visite sont distribuées à la pelle, de s'assoir à côté d'investisseurs sans même le savoir, croiser les plus puissants médias mondiaux et prendre un café avec eux. »

Tout le monde y est

« On y retrouve toutes sortes de start-up, des géantes aux françaises de la French Tech, en passant par Codowl ». Cette toute jeune start-up a été créée par notamment Sébastien Teillet et Adrian Domoison, leurs ainés d'une petite année à Epitech (promo 2017). Tous deux représentaient en effet ce projet mené depuis Epitech Nantes et qui a déjà fait parler de lui au niveau national ».

Le code c'est chouette

Pour rappel et c'est Adrien qui y revient « Codowl est une plateforme interactive permettant l'apprentissage de la programmation avec une approche projet. Nous permettons aux entreprises de former leurs employés non techniques en deux temps ».

Out of the box

« On a choisi de venir ici pour avoir une vision internationale, comprendre ce qui se fait à l'étranger, voir comment les gens réagissent à notre projet dans le monde », continue Adrien. Sébastien confirme, « rien que de pitcher le projet en anglais est super important, on peut avoir à tout moment un investisseur étranger qui vient. Si on ne sait pas le pitcher, on sera complètement perdu ».

Get the tricks

« En plus, poursuit-il, à partir de l'idée de base, à force, on découvre des nouvelles manières de le raconter, avec de nouvelles tournures de phrases qui font que ça apporte une valeur encore meilleure à notre idée et produit. Ici les gens restent très peu de temps, tu as 30 secondes pour vendre ton produit, c'est pas comme dans un concours où tout le monde va t'écouter pendant une période donnée... ».

Intuitu personae

Sébastien et Adrien ont aussi compris et c'est ce dernier qui en parle, « qu'il ne faut pas s'adresser aux personnes de la même manière en fonction de leurs cultures. On a été assez surpris de voir qu'on ne pouvait pas faire certaines blagues avec les Américains... C'est avec plein de choses comme ça que l'on apprend. Ces anecdotes et ces petites expériences, assemblées ensemble, finissent par constituer une superbe expérience ».

WebSummit-2015-Epitech-LeCafeduGeek-Codowl-diaporama-2.jpg

Ici c'est Dublin

« Du côté des conférences, reprennent Clément et Léo, le Web Summit n'a rien à envier aux salons américains... On notera de manière non exhaustive, une conférence extrêmement instructive du créateur de l'Oculus (Rift) sur l'avenir de la réalité virtuelle, une discussion avec le CEO d'Hyperloop sur les moyens dont ils comptent se servir pour révolutionner le monde du transport sans oublier l'interventions du créateur d'Instagram, de Tinder, de Parse, de Slack et on en passe, beaucoup ».

Rose horizon

« Avec le Web Summit, on peut se faire une idée plus ou moins précise de l'avenir du monde et de l'informatique. Et une chose est sûre, il va être cool ! »

  • Catégorie Evénements
  • Posté le 12/11/2015
  • Lien