Le réseau national :

Kevin, talent numérique 2015

Kevin-Lehongre-Talents-Numeriques-Epitech-Lyon-1.jpg

Kevin Lehongre (Epitech promo 2017) fait partie des 15 lauréats de la cinquième édition du concours Talents Numériques, organisé par Huawei. On revient avec lui sur cette distinction.

What next ?

« Il fallait qu'on produise un écrit pour être sélectionné, coucher sur papier notre vision prospective sur un des 4 thèmes qui étaient : objets connectés, usage de la 5G, smart / ville durable et cloud computing / big data. »

IoT

« Moi, j'ai choisi les objets connectés. Je l'ai abordé selon plusieurs angles, pas seulement sur celui grand public que sont les montres connectées et autres gadgets qu'on voit partout, les « wearables » comme on dit. J'ai essayé d'aller au-delà en parlant à la fois des objets industriels, des objets du milieu urbain et ceux plus liés à la maison. »

Big Data

« Cet écosystème des objets connectés se déploie dans toutes les directions, c'est très intéressant car tous ces objets génèrent de la donnée et donc, dans ma perspective, ce ne sont pas tant les objets connectés que les données qu'ils vont produire et comment on va les exploiter derrière qui m'intéresse. »

Sous la peau

« Prenons l'exemple de la santé connectée : si on prend ce qui existe aujourd'hui, les balances connectées, les montres qui mesurent les pulsations cardiaques - donc des données - ou les tensiomètres aussi qui sont reliés directement aux médecins et imaginons demain, quand vous effectuerez vos achats directement par puce RFID placée sous la peau. On arrivera à mesurer, au nouveau mondial même, que telle population subissant telle pathologie a consommé tel et tel produit ou au-moins, obtenir des tendances... »

Data smart mining

« Autre exemple, sur lequel travaille déjà à ma connaissance une société, Egis Rail. Il s'agit de récupérer les traces de déplacement laissés par les smartphones à l'échelle d'un pays ou plus, et d'étudier les flux de déplacement afin d'étudier la corrélation entre l'offre de transports actuels et comment les gens se déplacent. »

Le chant des possibles

« Ce qui m'intéresse vraiment dans le big data, c'est le challenge technique, brasser des millions de données en un temps finalement réduit, là où les programmes classiques ne sont pas en mesure de les traiter dans des délais convenables. Sans oublier toutes les possibilités liées au big data qui sont en train d'émerger : ce sont de mon point de vue, des technologies au potentiel gigantesque... »

Allô

« Quelques jours après la remise de mon document, j'ai été recontacté par les organisateurs pour me dire que j'étais présélectionné, puis ils m'ont proposé un entretien téléphonique. Après cet entretien, j'ai appris en ce début de semaine que je faisais partie des 15 lauréats. »

CERN

« Je m'intéresse à tout, à la sécurité entre autres. Comme je m'occupais cette année du domaine Digital Security au Hub Innovation de l'école par exemple, après une conférence de Stefan Lüders, head of computer security du CERN, on s'est connecté puis on s'est mis à travailler sur un projet qui était déjà en cours du côté du CERN, c'est en train d'aboutir. »

BJTU

« J'ai choisi d'aller passer ma quatrième année à l'international à Beijing Jiaotong University (BJTU), ça me semble un bon compromis par rapport à ce qui était proposé ailleurs... Et ça me permettra de nouer des contacts en Chine qui va bientôt être la première puissance économique ; en tout cas dans les très gros acteurs économiques, beaucoup seront chinois... Toujours utile pour mon avenir. »

Le hasard fait bien les choses

Coïncidence et concordance, le prix gagné par Kevin offert par Huawei lui vaut de participer à un voyage de découverte en Chine au sein de la Beijing Language and Culture University (BLCU) à Pékin et du siège social de Huawei à Shenzhen entre le 2 et le 15 août 2015.

Immersion et acculturation

Il y suivra un programme de sensibilisation à la langue et à la culture chinoises puis une formation théorique et pratique aux protocoles et architectures réseaux de dernière generation Huawei (4G, réseaux optiques, réseaux tout IP), tout en découvrant les différents sites de l'entreprise (labs, centres de tests, de production...). Tout ce qu'il faut pour bien commencer sa quatrième année à Pékin.

  • Catégorie Evénements
  • Posté le 12/06/2015
  • Lien