Le réseau national :

La Force est avec eux

Star-Wars-An-Art-Odyssey-Epitech-Marseille-1.jpg

Jeudi dernier s'est tenue la présentation nationale de l'exposition Star Wars An Art Odyssey à la French Paper Gallery. Cette exposition se tient du 3 décembre 2015 au 17 janvier 2016 à Marseille. Epitech en est partenaire, grâce au soutien enthousiaste de l'école et de 3 étudiants qui sont en train de finir en ce moment même une application de totale immersion dans l'univers de cette saga mondialement connue. Elle est l'œuvre de Tim Burdairon, Marvin Mottet et Fabien Borel, tous de la même promo 2018.

L'expo en 2 mots

Star Wars An Art Odyssey aura comme beau cadre l'Espace Villeneuve Bargemon. Plus de 50 créations vont être présentées, toutes issues du Poster Posse, collectif international d'artistes travaillant sur les codes de la pop culture, notamment les films cultes. En parlant de film culte, le « Réveil de la Force », septième épisode de la saga qui plaît autant aux enfants des années 70 qu'à la génération actuelle sortira sur les écrans mi-décembre, pendant cette exposition, évidemment...

Le casting

Lieu dédié aux industries créatives et à la pop culture, le Café Pixel en est la cheville ouvrière, en partenariat avec LucasFilm, ACME Archives, Fitch, la librairie Maupetit et Epitech. Sans oublier la ville de Marseille, dont l'adjointe au maire déléguée à la culture, Mme Anne-Marie d'Estienne d'Orves, est venue présenter l'exposition à Paris en compagnie de Sébastien Choupas, fondateur du Café Pixel et de Fabien Reynaud, directeur du développement régional à Epitech Marseille.

Star-Wars-An-Art-Odyssey-Epitech-Marseille-diaporama.jpg

Réalité virtuelle

Tim, Marvin et Fabien ont, eux, travaillé en étroite collaboration avec des designers de l'agence Fitch (qui s'occupe de la scénographie de l'exposition). « Je ne peux pas en dire plus pour l'instant pour préserver la surprise, nous dit Fabien Reynaud, mais en termes de "teasing", je peux dire que ce sera interstellaire... De ce qu'on a déjà vu du projet, je peux même annoncer que l'expérience sera "sympathique" ».

Pas tous les jours une telle opportunité

D'après Tim, « lorsque l'on nous a proposés de travailler sur cette application, nous avons été séduits par l'opportunité de développer au sein de l'univers Star Wars bien sûr, mais aussi par la possibilité de développer sur une technologie immersive récente. Nous espérons que le résultat plaira... ».

Star-Wars-An-Art-Odyssey-Epitech-Marseille-Tim-Burdairon-Marvin-Mottet-Fabien-Borel-promo-2018.jpg

Early adopters

« Ce qui est intéressant pour les étudiants, souligne Fabien Reynaud, c'est non seulement ce thème mais aussi l'occasion de développer sous une technologie qui a moins d'un an. On sait que nos étudiants sont réputés pour leur capacité à intégrer les dernières technologies et en l'espèce ici, c'est tout à fait le cas : on est vraiment parti d'une feuille blanche ».

POC

« Ils ont ensuite produit le proof of concept (POC) en une semaine en travaillant avec les designers, pour se mettre d'accord notamment sur les contraintes techniques... Le projet avance très, très bien ».

Optimiser

« Suite à la réalisation d'un prototype, poursuit Marvin, nous avons convenu avec les designers de travailler sur des données d'entrée qui comporte le moins de polygones possible et ainsi optimiser les performances de notre application, l'objectif étant de rendre l'expérience la plus fluide possible ».

Deadline

« Dès le début on s'est bien dit qu'on partait sur un mode professionnel, avec un livrable à la date prévue, reprend Fabien Reynaud... De ces contraintes, Tim, Marvin et Fabien en étaient parfaitement conscients et tout cela s'est fait naturellement. Ils échangent sur une plateforme collaborative, les discussions qu'ils ont entre eux et les designers de Fitch se sont passés comme dans la vraie vie des projets d'entreprise ».

Star-Wars-An-Art-Odyssey-Epitech-Marseille-affiche-2.2.jpg

Congratulations

Cette application de Tim, Marvin et Fabien est estampillée Hub Innovation de l'école. Mais la meilleure gratification sera peut-être celle de se présenter comme quelques-uns des acteurs responsables de cette exposition qui réunira à n'en pas douter des centaines, si ce ne sont des milliers, de visiteurs. Autant de potentiels amateurs de leur application.

  • Catégorie Evénements
  • Posté le 26/10/2015
  • Lien