Le réseau national :

Les gagnants de la Project Week 2015

Project-Week-2015-bilan-ISEG-Epitech-e-artsup-1.jpg

La Project Week devient un événement récurrent au sein du IONIS Education Group. Comme l'an dernier, une Project Week mobilise les écoles du Groupe IONIS à travers ses campus urbains pour former des équipes multidisciplinaires réunissant les profils marketing, technologie et design - la condition de la réussite de projets entrepreneuriaux.

Ils étaient 310, ils finissent à 10

D'Epitech, c'est la promo 2018 qui y a participé, leurs aînés de troisième année (promo 2017) étant mobilisés par FWD. Ils étaient 310, issus des campus de Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes, Paris, Strasbourg et Toulouse.

En situation professionnelle véritable

Cette année, les groupes n'ont pas travaillé « à blanc », le destinataire des projets étant le Groupe La Poste. Dévoilé le lundi 16 avril, le thème proposé à la sagacité des étudiants de l'ISEG Marketing & Communication School, d'Epitech et d'e-artsup était intégré dans un contexte formulé ainsi : « nous sommes en 2020, quels seraient le rôle et les nouveaux services de la Poste, du facteur et de la boîte aux lettres dans le domaine des services à la personne. »

L'édition 2015

Les questions qui en découlaient étaient les suivantes :

  • En quoi La Poste et votre ville / quartier peut vous simplifier la vie ?
  • Peut-elle être un acteur sociétal de proximité et / ou un acteur accélérateur de la mobilité au sein de la smart city ?
  • En quoi des modes de livraison innovants (drones etc.) pourrait désenclaver certaines campagnes ou les zones d'accès difficile ?

La boîte à réponses

Les groupes alors constitués devaient envoyer leurs réponses argumentées le dimanche suivant. Les pré-sélections se sont faites les lundi et mardi 23 et 24 mars devant un jury composé de professionnels dans les villes concernées.

Project-Week-2015-bilan-ISEG-Epitech-e-artsup-diaporama-1.jpg

7 campus, 8 finalistes

Les 7 finalistes ont été invités à venir soutenir pendant 30 mn à Paris, devant un jury composé d'un membre de la Direction des Systèmes d'Information (DSI) et de la Direction de l'Innovation du Groupe La Poste ainsi que des responsables pédagogiques de ces 3 écoles du Groupe IONIS. Les groupes ont été sélectionnés suite au dernier round de présentations, organisé soit le vendredi 27, soit le samedi 28 mars. Parfois, comme à Toulouse, le jury a challengé les projets de la Project Week et de FWD réunis. Au vu du nombre de projets éclos à Paris, le jury parisien en a retenu 2.

Pas un gagnant mais deux

Ce 2 avril, le jury n'a pas réussi à départager deux groupes et les a déclarés ex-aequo. Il s'agit de l'équipe bordelaise portant le projet MaPoste et de l'équipe parisienne Nextoo. Les deuxièmes sont les Toulousains ayant imaginé le projet Domeo. Le troisième projet sur le podium de cette Project Week 2015 est la seconde équipe parisienne : Pratissimo. Tous les membres de chaque équipe victorieuse ont remporté une montre connectée Withings.

MaPoste & Nextoo

Project-Week-2015-bilan-ISEG-Epitech-e-artsup-MaPoste-Bordeaux.jpg


Le projet issu du campus de Bordeaux est une appli mobile qui revient à mieux connecter les usagers à leur facteur, en agrégeant les services offerts par la Poste. Adossée à un boitier connecté faisant office de boîte aux lettres connectée intégrant une puce NFC, la solution MaPoste permet de tracer finement le parcours des lettres et colis.

Project-Week-2015-bilan-ISEG-Epitech-e-artsup-Nextoo-Paris.jpg

Nextoo est, elle, une appli C-to-C (« la simplicité grâce à vous ») où, en cas d'absence à son domicile, un de nos voisins devient le réceptionniste de notre colis. Le voisin membre du réseau Nextoo se transforme en une sorte de point-relais privé. Nextoo crée ainsi une communauté de voisins, de particulier à particulier. Elle crée aussi du lien social tout en ouvrant la voie à des possibilités de revenus de complément aux personnes sans emploi ou à temps partiel.

Domeo & Pratissimo

Project-Week-2015-bilan-ISEG-Epitech-e-artsup-Domeo-Toulouse.jpg
Domeo, l'équipe toulousaine arrivée deuxième, a quant à elle imaginé une solution de prévention des risques, via une box domotique. Le domicile connecté est inséré dans un système d'alertes - incendies, fuites de gaz... - dans lequel le facteur se retrouve au centre de l'écosystème. Le facteur est impliqué dans l'installation, la maintenance, le suivi et la satisfaction des habitants, La Poste modernise ainsi effectivement son service tout en devenant un acteur de plus grande proximité.

Project-Week-2015-bilan-ISEG-Epitech-e-artsup-Pratissimo-Paris.jpg

Pratissimo se situe dans le même périmètre de service et d'usage, sauf qu'il s'adresse aux particuliers partant en vacances. Avec l'app Pratissimo, le facteur sait qu'il doit aller arroser les plantes, surveiller les animaux domestiques, renvoyer en urgence des passeports oubliés, tous les petites tracas à éviter pour profiter pleinement de ses vacances.
On se demande si un de ces services ne sortira pas en version industrielle même avant 2020...


  • Catégorie Evénements
  • Posté le 08/04/2015
  • Lien