Le réseau national :

Un ciel sans nuage avec cette solution cloud

SUSE-OpenStackCloud-Epitech-Marseille-Hub-Innovation-1.jpg

Si quelqu'un n'a pas entendu parler du « cloud » en 2016, qu'il lève le doigt. En revanche, donner rapidement les clés, notamment dès l'entrée de l'école, et des bases solides en matière de cloud, de conception de solutions, de déploiement de serveurs et d'administration système est une autre histoire. À Marseille, Stéphane Mombuleau, promo 2016 et spécialiste du domaine au Hub Innovation a décidé d'expérimenter la solution commercialisée par SUSE OpenStack Cloud, avec tout l'appui de Roxan Roumegas, directeur pédagogique régional. Résultat : tout le monde est content. On revient sur cette expérience.

Comme en entreprise

« Nous voulions disposer d'un cloud privé interne, pour procurer des ressources virtuelles internes à nos étudiants et leur donner la possibilité de configurer et de gérer eux-mêmes ce cloud » nous explique Roxan Roumegas. En effet et comme le souligne Stéphane, « il est indispensable de motiver les étudiants et de cultiver leur intérêt en leur donnant accès à des outils professionnels qui sont effectivement utilisés dans le monde de l'entreprise »

Souci

« Sauf qu'avec la version communautaire OpenStack standard, avoue bien facilement Roxan Roumegas, nous avons eu des problèmes de configuration et de déploiement... Nous voulions un environnement facile à comprendre et à entretenir, notamment pour des étudiants de première année inexpérimentés ».

Coïncidence... ou pas

Le hasard faisant bien les choses, la dernière version de SUSE OpenStack Cloud a comme priorité la facilité d'utilisation pour les administrateurs cloud, avec de la documentation et des outils intégrés pour simplifier la configuration et la gestion.

Simple et efficace

« Avec cette solution SUSE, les difficultés que nous avions rencontrées lors de la configuration et la prise en charge de la version communautaire se sont évanouies, souligne Roxan Roumegas. Même si celle-ci était globalement suffisante pour apprendre l'art de la configuration, elle ne convenait pas à une situation où des étudiants de première année auraient à se colleter avec un environnement plutôt complexe. »

Aller vite et loin

Stéphane Mombuleau le confirme, « cette solution est tout à fait adaptée à l'acquisition rapide des compétences pratiques très utiles pour nos étudiants dans leur future carrière. Bien entendu, ceux qui s'intéressent à la pile logicielle peuvent pousser plus loin leur apprentissage, mais ceux qui veulent démarrer rapidement peuvent aussi le faire sans difficulté. »

French Tech

L'équipe de l'école a pris contact avec le fournisseur de services hébergés Jaguar Network, par l'intermédiaire de La French Tech. C'est Jaguar Network qui a fourni la plateforme de serveurs utilisée par Epitech Marseille pour cette solution SUSE . Le cloud privé ainsi créé permet aux étudiants de bénéficier d'environnements de sandbox pour leurs projets, mais il prend également en charge les environnements de production.

Une vieille histoire

Quand les étudiants arrivent à l'école pour s'immerger dans la Piscine, ils trouvent un ordinateur qui fonctionne sur un système d'exploitation basée sur une distribution Linux open source : openSUSE. Dès qu'ils sont officiellement étudiants, ils disposent d'un compte sur l'intranet de l'école et cet intranet fonctionne avec OpenStack, « de même que notre nouveau système d'identification des étudiants par carte RFID », ajoute Stéphane. Autant rester en famille...

  • Catégorie L'innovation
  • Posté le 08/01/2016
  • Lien