Le réseau national :

Le premier jour de FWD 2016

Forward-2016-2-weeks-of-entrepreneurship-creativity-Epitech-15022016-1.jpg

FWD, ces 2 semaines de créativité entrepreneuriale, a commencé ce lundi 15 février. Ce premier jour n'est pas le premier sur lequel les groupes étudiants de la promo 2018 ont commencé à réfléchir à leur projet. Ces 2 semaines sont en revanche le moment de mettre les mains dans le code et plus globalement, de se relever les manches et d'attaquer le développement de leur prototype, dans toutes ses dimensions.

Bootstrap

Quand on dit développement, on parle de développement dans le sens large de ce terme : un projet FWD est le boostrap d'un Epitech Innovative Project et fonctionne donc en « mode start-up ». D'où les conférences organisées presque tous les jours dans les 12 écoles du réseau national, toutes centrées autour d'un des thèmes du business model canvas.

De Marseille à Nancy

À Marseille, outre une marée de ballons gonflables pour garantir la bonne humeur qui faut aussi partie de ces 2 semaines, Marc Gemeto, directeur Business Innovation de Gemalto est venu parler de la proposition de valeur, de même qu' à Epitech Nancy, Olivier Nouveau, directeur Grand-Est de Razorfish (Publicis Group) et président de Nancy Numérique.

Forward-2016-2-weeks-of-entrepreneurship-creativity-Epitech-15022016-diaporama.jpg

La transversale Nantes / Lyon

À Nantes, Quentin Adam, CEO de Clever Cloud (et membre du conseil de perfectionnement 2016 de l'école) est venu conseiller les étudiants de troisième année sur l'art du pitch. Bertrand Bergue et François Payot de l'ARDI sont venus expliquer à ceux de Lyon l'impact du numérique sur l'environnement, sans oublier les besoins en financement d'une start-up.

De Toulouse à Strasbourg en passant par Paris

À Epitech Toulouse, Frédéric Jourdan est venu parler plus largement de ce que recouvre la réalité derrière le fait d'« entreprendre » et il est bien placé pour ce faire puisqu'il est le CEO de Snootlab. Dans la capitale alsacienne, Grégory Jacquet a fait de même, lui qui vient de lancer Interfacile. À Paris Gilles Mautin, co-fondateur et CEO de l'accélérateur The Cantillon a commencé par la présentation et l'approfondissement des principales notions du business model canvas pour se focaliser ensuite sur ce que l'on sait être un enjeu majeur quant à la réussite d'un projet à Epitech : la question de l'équipe, et le choix de ses membres qui vont développer le projet.

Sur la côte Ouest, Bordeaux et Rennes

« De l'idée à la start-up », tel était le thème de la conférence menée à Epitech Bordeaux par Alexandre Savin, responsable développement de l'association Bordeaux Entrepreneurs. À Rennes, Hugues Aubin, chargé de mission TIC au niveau de Rennes Métropole et responsable du développement des fab labs dont on a déjà parlé ici dernièrement est venu préciser ce que recouvre l'appellation « fabrication numérique ».

Et FWD continue bien sûr

9 conférences hier, 10 aujourd'hui mardi 16 février avec Epitech Lille qui rejoint le calendrier en invitant François-Xavier Brun, CTO de DejBox. En tout, sur ces 2 semaines, pas moins de 75 conférences auront été organisées. En attendant le vendredi 26, jour de passage devant jury des projets sélectionnés par leurs pairs de promo.

  • Catégorie Evénements
  • Posté le 16/02/2016
  • Lien